FAQ auto-entrepreneuriat 2020 : tout ce que vous devez savoir

Se lancer à son compte n’est pas une décision anodine, et bien souvent, c’est un saut dans l’inconnu. Découvrez nos réponses aux interrogations que soulève fréquemment le statut de freelance.

Temps de lecture : 1 min

Vous avez décidé de devenir freelance ? Vous souhaitez lancer votre auto-entreprise ? Vous vous posez sûrement de nombreuses questions à ce sujet. N26 est là pour vous aider à y voir plus clair et à vous accompagner, qu'il s'agisse de vous donner des conseils pour décrocher votre prochaine mission en tant qu’indépendant, de déclarer vos impôts en tant que freelance, mais vous explique aussi comment attirer de nouveaux clients et définir votre tarif horaire, par exemple. Découvrez tous nos articles et apprenez aussi à maîtriser la gestion de votre budget professionnel ou de vos factures, la création de votre image de marque…

En plus de nombreux articles pour vous guider, découvrez aussi notre FAQ qui répond aux questions les plus courantes que se posent les auto-entrepreneurs et freelances.

Qu’est-ce que le statut de freelance ?

Le statut de freelance permet aux professionnels de travailler à leur compte afin de gagner leur vie en vendant leurs services sur la base d’un contrat ou d’un projet. Au lieu d’être salariés auprès d’une entreprise, les freelances ont la possibilité d’évoluer sous différentes formes juridiques. Ils doivent payer leurs propres impôts, leurs cotisations retraite et autres contributions personnelles. Pour faire simple, être freelance, c’est posséder sa petite entreprise.

Pourquoi les entreprises ont-elles recours à des freelances ?

Les entreprises ont tendance à préférer les freelances aux employés traditionnels lorsqu’elles recherchent un individu avec une compétence ou un talent particulier pour rejoindre les rangs de leur équipe. Elles peuvent également faire appel à ces travailleurs indépendants lorsque leur charge de travail augmente de manière temporaire ou lorsqu’elles doivent réaliser un projet spécialisé. Recruter des employés permanents peut s’avérer très coûteux pour les entreprises.

Comment travailler depuis chez soi ?

Il existe une demande pour les compétences que vous avez à offrir ? Dans ce cas, rien ne vous empêche de vous mettre à votre compte. Bien sûr, pour démarrer sur de bonnes bases, nous vous conseillons de définir vos arguments clés de vente, votre public cible et votre niche.

Peut-on cumuler les statuts de freelance et de salarié ?

Tout à fait ! Vous pouvez vous lancer à votre compte en parallèle de vos études ou d’un travail à temps plein. De nombreux indépendants démarrent ainsi, le temps d’étoffer leur portfolio et leur clientèle, afin d’éviter de connaître des difficultés financières. Évidemment, ce double statut requiert une grande discipline et un réel dévouement, mais il permet une bonne transition avant de devenir son propre patron à la tête d’une entreprise fructueuse.

Tous les freelances sont-ils auto-entrepreneurs ?

La plupart des freelances choisissent de travailler à leur compte et donc d’être auto-entrepreneurs, car il s’agit de l’option la plus simple et la plus rentable pour débuter. Cependant, il est possible pour les indépendants de choisir d’autres statuts juridiques, comme celui d’entreprise à responsabilité limitée ou de société en nom collectif. Apprenez-en davantage sur les différents statuts juridiques et découvrez comment vous enregistrer en tant qu’auto-entreprise.

Comment calculer mon tarif journalier ?

Si vous commencez tout juste, sachez que la manière la plus simple de calculer votre tarif journalier en tant qu’indépendant est de le faire à partir de votre dernière fiche de paie. Pour cela, vous pouvez utiliser cette formule : (votre salaire de base annuel + 30 %) divisé par 220 jours. L’augmentation de 30 % couvre les pertes de bénéfices, telles que les congés, les indemnités de maladie ou les contributions à la retraite, tandis que les 220 jours correspondent à une estimation du nombre total de jours pendant lesquels que vous êtes susceptible de travailler pendant l’année. Découvrez les revenus moyens d’un auto-entrepreneur.

Dois-je m’enregistrer en tant qu’entreprise ?

Oui, c’est indispensable. Lorsque vous vous mettez à votre compte, vous entrez automatiquement dans la catégorie des auto-entrepreneurs. Même si vous n’avez pas encore informé votre administration fiscale de votre changement de statut, vous êtes dans l’obligation de payer des taxes sur l’intégralité des revenus que vous touchez en tant que freelance. Découvrez ici toutes les informations dont vous avez besoin pour vous enregistrer en tant qu’auto-entrepreneur.

Dois-je posséder un compte bancaire professionnel ?

Les freelances ne sont plus légalement tenus de posséder un compte professionnel distinct, toutefois, la plupart d’entre eux choisissent d’en ouvrir un. En séparant leurs finances professionnelles de leurs finances personnelles, les indépendants peuvent mieux suivre leurs revenus et dépenses, ce qui facilite ensuite le processus de déclaration des revenus. Notre compte N26 Business You pour auto-entrepreneurs vous permet de bénéficier d’avantages premium (cashback de 0,1 % sur tous vos achats, paiements par carte en ligne gratuits, etc.). Et N26 Business Metal vous emmène encore plus loin avec un cashback de 0,5 % !

Quelle est la différence entre un compte bancaire individuel et professionnel ?

La différence entre un compte bancaire individuel et un compte professionnel est principalement l’utilisation que vous en faites. Les comptes bancaires individuels sont conçus pour une utilisation personnelle et quotidienne, tandis que les comptes professionnels ne servent qu’à effectuer des dépenses dans le cadre de votre activité. Posséder un compte réservé à votre activité professionnelle vous permet de suivre plus facilement vos dépenses et vos revenus. Pour en savoir davantage, consultez notre article de blog « Puis-je ouvrir un compte bancaire professionnel ? »

Quel est le meilleur site dédié à l’auto-entrepreneuriat pour démarrer ?

Les plateformes dédiés aux freelances permettent souvent aux nouveaux venus de trouver du travail et d’étoffer leurs compétences ainsi que leur portfolio. Fiverr, Upwork, PeoplePerHour et Freelancer.com sont les quatre plus grandes plateformes dédiées aux auto-entrepreneurs. Bien sûr, chacune possède ses avantages comme ses inconvénients ; nous vous recommandons donc d’en rejoindre plusieurs afin de mettre toutes les chances de votre côté.

Comment créer sa marque ?

C’est vous, auto-entrepreneur, qui incarnez votre marque. Définir et développer sa marque avec attention dès le départ est l’un des moyens les plus efficaces d’assurer le succès et la croissance de votre entreprise sur le long terme. Trouvez ce qui vous distingue de vos concurrents et mettez-le en avant sur votre site Internet, dans vos signatures d’e-mail ou toute autre ressource partagée avec des clients potentiels.

Quelles compétences me seront utiles pour mon activité en freelance ?

Certaines compétences sont plus recherchées que d’autres. Assurez-vous donc de suivre les tendances du secteur et veillez à répondre aux exigences des clients. Si vous envisagez de vous mettre à votre compte, c’est que vous possédez déjà un ensemble de compétences bien définies. Connaissez-vous celles qui sont les plus recherchées ? Le développement Web, la conception et le copywriting.

Comment créer un contrat freelance ?

Avant d’accepter une tâche, commencez par rédiger un contrat type ainsi que des modalités de paiement. Vous pourrez ainsi les présenter à votre client afin qu’il les accepte. Profitez-en également pour déterminer vos délais et échéances. Vous trouverez de nombreux modèles gratuits en ligne sur lesquels vous baser.

Comment obtenir de nouveaux clients en freelance ?

Certaines stratégies ont fait leurs preuves et vous aideront à attirer de nouveaux clients et obtenir du travail. Nous vous recommandons de commencer par établir une forte présence sur les réseaux sociaux pertinents, assembler un portfolio efficace et créer un site Internet personnel.

Quel logiciel de gestion de projet choisir ?

Il n’existe pas de logiciel parfait pour gérer les différents types de projets des auto-entrepreneurs. Cependant, Trello, Asana et Wrike sont régulièrement cités comme étant des outils performants pour organiser votre activité. Consultez notre guide sur la gestion de projet pour les auto-entrepreneurs.

Quel mode de paiement puis-je choisir ?

En tant que freelance, vous n’avez pas une multitude d’options : le plus souvent, il s’agit de dresser une facture des heures travaillées ou des projets effectués. Toutefois, certains auto-entrepreneurs innovent et acceptent les paiements par carte ou virement automatique afin de simplifier le processus.

En tant que freelance, quelles taxes dois-je payer ?

Votre taux d’imposition dépend de vos revenus imposables et de la législation du pays dans lequel vous exercez. Nous vous conseillons d’anticiper ces coûts en mettant de côté 25 à 30 % des revenus que vous touchez en tant qu’auto-entrepreneur. Pour en savoir plus, nous vous invitons à faire quelques recherches préalables sur les taxes applicables, selon votre situation.

Les étudiants peuvent-ils devenir freelances ?

Bien sûr ! Il n’est jamais trop tôt pour vous lancer à votre propre compte. D’ailleurs, commencer votre activité en parallèle de vos études est un très bon moyen de gagner de l’argent tout en développant des compétences qui vous seront utiles tout au long de votre carrière.

Comment dois-je facturer mon travail ?

Évitez les paiements en retard : assurez-vous que votre facture est bien pensée. Optez pour une mise en page simple mais fonctionnelle, qui présente toutes les informations utiles au premier coup d’œil. Vous trouverez de nombreux modèles disponibles au téléchargement sur internet.

Comment puis-je promouvoir mes services ?

Le plus simple pour vendre vos services est de mettre en avant votre profil sur les sites d’offres d’emploi pour travailleurs indépendants et de sponsoriser vos publications sur les réseaux sociaux. Les stratégies de marketing de contenu peuvent également s’avérer utiles : optimiser votre site Internet, miser double sur le bouche-à-oreille en communiquant vos disponibilités par e-mail à vos contacts et en leur demandant d’en parler autour d’eux.

Comment puis-je trouver du travail en ligne ?

De nombreux auto-entrepreneurs se servent de plateformes spécialisées et de sites d’offres d’emploi pour trouver de nouveaux clients. LinkedIn gagne également en popularité pour trouver des missions freelance en ligne. En fonction des services que vous proposez, vous pouvez également vous tourner vers d’autres réseaux sociaux pour y partager votre portfolio. Par exemple, si vous êtes photographe, quoi de mieux qu’Instagram pour y promouvoir votre travail ? Parcourez notre guide pour savoir comment attirer des clients en tant qu’auto-entrepreneur.

Comment puis-je mettre fin à un contrat freelance ?

Si vous souhaitez mettre fin à un contrat qui vous lie à un client, consultez-en d’abord les clauses et prévenez votre client suffisamment à l’avance. Bien que vous n’ayez pas besoin de vous justifier en long et en large auprès de ce dernier, il est tout de même préférable que votre collaboration prenne fin en bons termes. Expliquez rapidement votre choix et annoncez une date de fin de collaboration.

Comment puis-je faire des économies ?

Le secret lorsque l’on est auto-entrepreneur, c’est de bien suivre votre budget. Suivez vos dépenses de près et classez-les pour ne pas avoir de mauvaises surprises. Attention, même si les dépenses peuvent être déductibles, elles représentent tout de même des coûts. Contentez-vous de n’acheter que ce qui est essentiel à votre activité. Si vous en avez la possibilité, travailler depuis votre domicile permet d’économiser des coûts de déplacement et de location non négligeables.

Ai-je le droit de contracter un prêt en tant que freelance ?

En bref, la réponse est oui. Évidemment, les règles et les critères dépendent des organismes de prêt : nous vous invitons donc à prendre connaissance de leurs conditions générales. Les auto-entrepreneurs doivent souvent fournir un acompte plus important pour avoir le droit d’obtenir un prêt.

Dois-je souscrire à une assurance ?

Une assurance ne se choisit pas au hasard. En tant qu’auto-entrepreneur, elle peut vous protéger contre les erreurs, oublis et toute autre faute professionnelle. Vous pouvez choisir une assurance de responsabilité civile et civile professionnelle, mais vous pouvez également souscrire à une assurance perte de revenus, une assurance maladie, une assurance contre les risques de cybersécurité, etc.

Par N26

La banque qui s'adapte à votre quotidien.

Articles similaires

Ces articles pourraient vous intéresser