Comment établir vos tarifs en tant qu’auto-entrepreneur

Temps de lecture: 7 min

En tant qu’auto-entrepreneur, le premier défi consiste à calculer votre taux horaire. Bien qu'il soit possible de trouver en ligne des exemples de salaires moyens pour différents secteurs, il n'y a pas de montant fixe. Lorsque vous définissez votre taux horaire, vous devez prendre en compte différents facteurs susceptibles d'avoir un impact sur votre rémunération.

5 façons de déterminer vos tarifs en tant qu’auto-entrepreneur

La définition de vos tarifs d’auto-entrepreneur est une tâche importante que vous devrez accomplir avant de vous lancer. Voici quelques conseils précieux sur la façon d’établir votre taux horaire en tant qu’auto-entrepreneur et de ne pas regretter votre décision ultérieurement.

Mettez en avant votre expérience

Ce n'est pas parce que vous êtes auto-entrepreneur que vous devez partir de zéro. Lors de l’établissement de vos tarifs, il est essentiel de prendre en compte votre expérience réelle sur le terrain. Du nombre d'années durant lesquelles vous avez travaillé dans le secteur, aux diplômes et certifications que vous détenez, ces éléments peuvent justifier vos tarifs. Vous constaterez que les auto-entrepreneurs ont tendance à se regrouper en trois groupes principaux : débutants, intermédiaires et expérimentés. Faites des recherches dans votre secteur pour comprendre comment les catégories sont élaborées afin de pouvoir comparer votre propre expérience à la norme du secteur.

Lorsque le moment est venu de convaincre un nouveau client, réfléchissez à une situation que vous allez pouvoir lui présenter pour lui faire comprendre que vous êtes bien la personne qui lui faut et que vous avez les compétences requises. Vous avez peut-être travaillé sur des projets similaires, étudié le sujet à l'université ou travaillé pour une entreprise qui travaille dans le même secteur. Vous devez montrer à votre futur client que vous n'êtes pas complètement novice. Une fois la confiance établie, vous trouverez la partie négociation beaucoup plus facile et plus rapide.

Examinez vos dépenses en tant qu’auto-entrepreneur

En tant qu’auto-entrepreneur, vous serez responsable du paiement de toutes les factures que vous recevrez. Il est donc important de prendre en compte ces dépenses lors de l’établissement de vos tarifs, sinon vous devrez travailler plus longtemps et plus dur pour gagner convenablement votre vie. À quels types de dépenses pouvez-vous être confronté(e) ?

  • Factures de téléphone et de connexion internet

  • Coûts de votre site internet et de la publicité

  • Loyer et services publics

  • Abonnements à des logiciels

  • Frais de déplacement

  • Frais d'assurance

  • Impôts, retraite et éventuel prêts

  • Frais juridiques et comptables

  • Matériel informatique

  • Études et formation professionnelle

  • Cotisations professionnelles

En travaillant sur l'ensemble de vos dépenses en tant qu’auto-entrepreneur, vous pourrez faire une moyenne pour tous vos clients et vous épargner des frais généraux élevés. Bien sûr, soyez raisonnable lorsque vous calculez vos dépenses.

Un homme et une femme en train d'avoir une discussion professionnelle.

Comparez à votre salaire actuel

Il n’est pas souhaitable de devenir auto-entrepreneur pour gagner moins que ce que vous touchiez lorsque vous travailliez en tant qu’employé. C'est pour cela que votre salaire précédent est un excellent point de départ pour le calcul de vos tarifs auto-entrepreneur. Que devez-vous faire maintenant ? La règle consiste à ajouter environ un tiers au salaire que vous touchiez avant de prendre en compte les congés, les week-ends, les jours de congé maladie et divers frais liés à l’auto-entreprise.

Une fois que vous avez défini une estimation, par exemple 45 000 € par an, divisez cette somme par le nombre de jours pendant lesquels vous prévoyez de travailler cette année. En moyenne, ce sera environ 220 jours par an, ce qui vous permettrait de ramener votre tarif journalier à un peu plus de 200 €. Grâce à ce calcul, vous obtenez votre tarif journalier d’auto-entrepreneur. En fonction de votre expérience professionnelle, de vos compétences et de vos capacités, vous pouvez travailler plus ou moins de jours au cours de l'année. Pensez donc à toujours ajuster votre rémunération d’auto-entrepreneur à votre situation personnelle et professionnelle.

Interrogez d'autres auto-entrepreneurs

Il vous suffit de poser la question aux auto-entrepreneurs de votre réseau. Demandez un chiffre approximatif ou une fourchette. Personne ne connaît mieux le marché que les personnes qui gagnent leur vie en prospectant tous les jours. Le moyen le plus simple d'obtenir ces informations est de vous tourner vers votre réseau d'amis auto-entrepreneurs ou de rejoindre une communauté locale d’auto-entrepreneurs. D'autres réseaux, tels que les forums en ligne et les groupes de discussion, peuvent également s'avérer utiles.

Définissez un référentiel qualité

Si vous n'avez pas beaucoup d'amis auto-entrepreneurs, faites des recherches en ligne. De nombreux auto-entrepreneurs partagent leurs stratégies tarifaires et leurs méthodes de vente en ligne. Vous pourrez donc trouver de précieux conseils sur les blogs personnels. En outre, de plus en plus d'enquêtes et de rapports de recherche sont publiés par des agences et des cabinets de conseil dans le monde entier. Exploitez ces documents pour comprendre le taux de croissance du marché. Nous disposons également d'un barème des salaires moyens des auto-entrepreneurs qui vous donnera une meilleure idée des tarifs des auto-entrepreneurs en Europe.

Une femme auto-entrepreneur en train de travailler sur son ordinateur.

Quels sont les principaux modèles de tarification à utiliser ?

Il existe trois stratégies de tarification principales pour établir vos tarifs en tant qu’auto-entrepreneur, et chacune d'entre elles présente ses propres avantages et inconvénients :

  • Tarification basée sur le temps

  • Tarification basée sur un projet

  • Tarification basée sur la valeur

Tarification basée sur le temps

La tarification basée sur le temps est l'une des trois stratégies les plus simples et que les nouveaux auto-entrepreneurs ont tendance à privilégier. De nombreuses entreprises de services travaillent également de cette manière. Si vous travaillez pendant une heure, alors vous facturez le client sur la base d’une heure. En fonction de la taille du projet, vous devez indiquer soit votre taux horaire, soit votre taux journalier.

Le problème de la tarification basée sur le temps est que vous n’êtes rémunéré qu’en fonction du nombre d’heures pendant lesquelles vous êtes disponible pour travailler. En d'autres termes, vous vous contraignez à respecter un plafond de prix. La seule façon d’augmenter votre rémunération est de travailler plus d'heures.

Tarification basée sur un projet

La tarification basée sur un projet nécessite d'estimer la quantité d'efforts (et le nombre d'heures de travail) nécessaires pour obtenir le résultat recherché par votre client, puis d'établir un devis pour le coût total du projet en fonction de cette estimation.

L'avantage de cette stratégie est que votre client accepte un budget avant que vous ne commenciez à travailler sur le projet. Il n'y a donc pas de mauvaises surprises à la fin. Si vous êtes efficace et que vous savez bien gérer votre temps, vous pouvez gagner un montant journalier bien supérieur à celui que vous facturez habituellement. Cependant, l'inconvénient est que vous devez être expérimenté dans l'évaluation de la portée du projet. Si votre premier devis est mal établi, vous risquez de travailler beaucoup plus d'heures ou de rendre votre client mécontent.

Deux auto-entrepreneurs discutent autour d'une table.

Tarification basée sur la valeur

La tarification basée sur la valeur est fondée sur l'idée que vous facturez selon une valeur perçue par le client, plutôt qu’en fonction du temps nécessaire pour livrer le projet. Par exemple, un rédacteur indépendant expérimenté peut mettre seulement un jour ou deux à créer une page d'accueil qui fait son effet. Toutefois, si l’on estime que cette page d'accueil rapporte 15 000 € de ventes au client, il n'est pas déraisonnable de facturer 5 ou 10 % de ce montant.

L'inconvénient de cette stratégie est que seuls les auto-entrepreneurs hautement expérimentés disposent du pouvoir de négociation nécessaire pour appliquer des tarifs de facturation nettement supérieurs à la moyenne du secteur. Pour atteindre cette étape, vous aurez besoin d'un portefeuille solide et d'un discours de vente très personnalisé et axé sur la valeur.

Un facteur important à garder à l'esprit lors de l’établissement de vos tarifs est de conserver une marge pour les éventuelles pertes d’avantages. En tant qu'entrepreneur, vous ne serez payé que pour les jours pendant lesquels vous avez travaillé, donc aucun avantage comme les vacances ou les congés maladie ne s'appliquera. C’est également le cas pour les avantages pécuniaires dont bénéficient les employés permanents, tels que les cotisations de retraite, les indemnités de déplacement et autres allocations directes ou en nature. N'ayez jamais peur d'augmenter vos tarifs et de facturer le travail effectué. Tant que le client y trouve une valeur à long terme, les montants que vous facturez sont justifiés.

Votre argent chez N26

Devenir auto-entrepreneur est excitant, et les services bancaires peuvent aussi être tout excitants. N26 est là pour vous aider avec leur compte bancaire gratuit pour les auto-entrepreneurs et les travailleurs indépendants, ce qui vous facilite la vie et vous permet de bénéficier d'un cashback de 0,1 % sur tous vos achats et de paiements par carte sans frais dans le monde entier. N’attendez plus pour ouvrir un compte depuis votre téléphone en quelques minutes...

N26 Le compte bancaire pour les auto-entrepreneurs

N26 You : assurance voyage et contre le vol gratuites, frais médicaux à l'étranger et bien plus encore

Par N26

Articles similaires

Ces articles pourraient vous intéresser
Homme barbu portant un bébé.

Congé paternité : mode d'emploi

Depuis le 1er juillet 2021, les pères ont droit à un congé paternité d’un mois. Découvrez les modalités de cet avantage accordé aux papas et seconds parents à la naissance ou l’arrivée de leur enfant

l'homme en t-shirt ras du cou blanc, assis sur le siège de voiture avec 3 autres amis.

Indemnité inflation : c’est quoi et qui peut la toucher ?

Annoncée jeudi 21 octobre 2021 par le Premier ministre Jean Castex, l’indemnité inflation est un coup de pouce financier de l’État. Qui peut la toucher ? Quel est son montant ?

Profitez un peu plus de la distanciation sociale avec des remises exclusives et des offres de remboursement des partenaires N26 Perks.

Comment obtenir le chèque énergie ?

Découvrez dans notre article les conditions pour obtenir le chèque énergie, son montant et comment l’utiliser.