Un freelance qui travaille à son bureau, avec un carnet et son ordinateur.

Comment devenir auto-entrepreneur : un guide détaillé | N26

Découvrez tout ce que vous devez prendre en compte avant de devenir auto-entrepreneur et de travailler pour vous-même.

Temps de lecture: 10 min

Vous avez pris le temps de comprendre la définition de l', les avantages et les inconvénients de travailler pour soi, ainsi que les surprises et les défis qui peuvent vous attendre. Cependant, maintenant que vous possédez toutes ces informations sur le statut de freelance, êtes-vous prêt à vous lancer et à devenir auto-entrepreneur ?

Nous avons réuni tous les points importants à prendre en compte pour vous aider à créer votre auto-entreprise. Lisez ce guide pour connaître les prochaines étapes à suivre pour créer une entreprise indépendante prospère.

Planifier pour réussir

La création d'une auto-entreprise est un événement passionnant, et il est facile de se laisser emporter en fonçant tête baissée. Cependant, en planifiant et en décidant en amont comment gérer votre entreprise, vous pourrez bâtir les fondations de votre succès.

Comprendre votre motivation

L'une des étapes essentielles est de prendre le temps de comprendre les raisons pour lesquelles vous souhaitez devenir auto-entrepreneur. Êtes-vous attiré par l'idée d'être votre propre patron ? Vous voulez éviter les trajets quotidiens domicile-bureau ? Vous souhaitez choisir vos clients ?

Bien que vous puissiez être intéressé par l'idée de devenir auto-entrepreneur pour profiter des multiples avantages de ce statut, vous devriez identifier la principale raison qui vous motive à sauter le pas.

Ne vous lancez pas dans l'auto-entrepreneuriat pour de mauvaises raisons car vous auriez du mal à vous épanouir. En définissant votre motivation pour devenir auto-entrepreneur, vous saurez à quoi vous attacher dans les moments difficiles. Cela vous aidera également à définir des attentes et des objectifs réalistes et à mieux comprendre les efforts que vous devrez faire pour pouvoir réussir dans votre activité.

Fixez vos objectifs dès le début

En tant qu'auto-entrepreneur, vous n'aurez pas beaucoup de temps pour suivre des formations officielles, participer à des conférences ou planifier votre carrière. Mais vous passerez beaucoup de temps à apprendre et à tirer des enseignements des projets sur lesquels vous travaillerez.

Réfléchissez et fixez vos objectifs professionnels et vos ambitions pour les prochaines années. Votre carnet d’adresses et vos expériences passées vous permettront sûrement de trouver de futurs projets mais il est préférable de suivre une stratégie précise et de vous organiser afin d'éviter d'accepter des projets qui risqueraient de vous distraire ou de vous écarter de votre voie.

Il en va de même pour vos objectifs financiers. Au moment de créer votre auto-entreprise, prenez le temps de réfléchir à la somme d'argent que vous devriez gagner pour couvrir vos dépenses fixes, votre assurance santé, vos vacances, vos cotisations pour la retraite et toutes vos autres dépenses. Cela vous permettra de définir des tarifs adaptés.

Vous pouvez commencer par une tarification basique et augmenter vos tarifs par la suite pour atteindre vos objectifs financiers. Pour réussir son activité d’auto-entrepreneur, il est primordial de prendre le temps de définir vos tarifs et de ne pas les brader.

Définissez votre cible et vos prix

La concurrence est rude dans le monde de l'auto-entrepreneuriat. Pour réussir, vous devrez identifier rapidement vos arguments de vente clés, votre public cible et votre spécialité. Posez-vous la question suivante : pourquoi êtes-vous réellement doué ? Pouvez-vous prouver que vous êtes vraiment doué pour cette activité ? Qui sera-t-il prêt à vous payer pour cela ?

Travailler seul peut sembler effrayant. Épargnez-vous du stress et faites vos devoirs en amont en faisant des recherches sur le marché et sur d'autres auto-entrepreneurs, puis comparez vos observations à votre offre pour savoir où vous positionner. Une fois cette étape validée, vous serez sur la bonne voie pour réussir votre lancement.

Pour définir vos tarifs, trois facteurs clés doivent être pris en compte :

  • Votre salaire actuel : ce sera votre point de départ pour déterminer combien vous devrez gagner pour commencer.
  • Les pour vos services : il existe généralement une fourchette couvrant les tarifs des professionnels débutants, intermédiaires ou expérimentés. Faites des recherches sur le secteur que vous allez cibler pour mieux comprendre les tarifs moyens pratiqués.
  • Vos objectifs financiers : une auto-entreprise se gère comme n'importe quelle entreprise. Dès que vous vous sentirez à l'aise pour négocier, vous pourrez commencer à facturer les clients en fonction de la valeur perçue de votre travail et non du temps que vous y consacrez. Par exemple, un bon concepteur-rédacteur peut facturer plusieurs centaines d'euros de l'heure lorsqu'il travaille sur la création d'une page d'accueil d’un site internet, car il sait que cette page générera des milliers d'euros pour le client.
Un pigiste expliquant des idées sur une table.

Où allez-vous trouver vos premiers clients ?

Les auto-entrepreneurs les plus performants pensent comme des entrepreneurs. Si vous considérez l'auto-entrepreneuriat comme votre plan de carrière à long terme, la création de votre portefeuille de clients et la recherche de vos premiers clients doivent commencer par une chose : définir votre client idéal.

Vous ne serez peut-être pas en mesure de décrocher votre client idéal le premier jour, mais chaque projet que vous acceptez doit s'inscrire dans une démarche stratégique pour vous rapprocher de votre objectif.

Explorer le marché des auto-entrepreneurs

Vous lancer sur l'une des plus grandes plateformes pour les freelances peut sembler être le moyen idéal de décrocher vos premiers clients. D'ailleurs, de nombreux articles vous conseillent de le faire. Ignorez ce conseil. Sans un portefeuille solide et une bonne réputation sur l'une de ces plateformes, vous aurez du mal à décrocher des projets importants. Si vous décidez de faire la publicité de vos services sur ces plates-formes, il est préférable d'adopter une approche à long terme en décrochant plusieurs petits projets qui vous permettront d'étoffer votre profil et d'accumuler des avis, ce qui, par la suite, pourra déboucher sur des projets plus importants et plus complexes.

Mobilisez votre réseau actuel

Commencez par votre réseau proche. Parlez avec votre famille, vos amis, vos anciens camarades de fac ou même votre épicier. Il est très probable que quelqu'un connaisse quelqu'un qui a besoin de quelque chose. Et il n'en faut bien souvent pas plus pour lancer votre activité

Les premiers clients et les premiers projets vous enseigneront tout ce à quoi vous n'avez pas pensé en matière de gestion d'une petite entreprise : comment définir des attentes, gérer votre temps, accepter les commentaires et fournir un travail de qualité.

Un freelance qui présente ses idées à un client, devant un ordinateur.

Comment créer et présenter votre portfolio d'auto-entrepreneur

Dans le monde de l'auto-entrepreneuriat, très peu de clients vous demanderont votre CV avant de voir votre portfolio. La plupart des clients ne prendront même pas la peine de consulter votre CV si votre travail ne semble pas leur correspondre. Un auto-entrepreneur, quel qu'il soit, doit absolument se créer un portfolio solide. Mais par où commencer ?

Que vous soyez programmeur, écrivain, designer ou recruteur indépendant, vous aurez besoin de présenter des échantillons de vos activités ou de vos réalisations pour montrer à vos clients potentiels que vous êtes en mesure d'accomplir la tâche demandée. Pour résumer, c'est ça, un portfolio.

Évaluez votre travail précédent

Au moment d'évaluer votre travail, soyez critique mais juste. Commencez par les projets (ou les réalisations, selon votre secteur d’activité les plus convaincants et rédigez une présentation adaptée.

  • N'oubliez pas les légendes : que présentez-vous ici ?
  • Décrivez rapidement votre contribution à ce projet.
  • Quel a été l'impact du projet sur l'activité de votre client ? A-t-il généré des ventes/du trafic/de l'engagement ? Dans quelle mesure ?
  • Avez-vous reçu de bons commentaires de la part du client ? Pouvez-vous inclure un témoignage ?
  • Avez-vous dû faire face à des difficultés dans le processus, telles que des contraintes créatives, budgétaires ou temporelles ?
  • Avez-vous été publié/cité dans les médias ou avez-vous reçu une récompense pour ce travail ?

Lorsque vous présentez votre portfolio à un nouveau client, assurez-vous que le travail le plus pertinent apparaît en premier. Si vous espérez que le client parcourt votre portefeuille jusqu'à trouver quelque chose qui lui convienne, vous faites fausse route. Cela n'arrivera jamais.

Préparez votre récit

Soyez prêt à présenter votre travail et à expliquer dans quelle mesure il se rapporte au projet que vous essayez d'obtenir. Raconter votre histoire. C'est la meilleure stratégie pour captiver l'auditoire. L'une des techniques de présentation les plus connues suit une structure simple :

  • Le problème/défi auquel j'ai dû faire face…
  • Pour relever ce défi, je…
  • Par conséquent…

Si vous débutez, soyez honnête. C'est la meilleure approche. N'essayez pas de mentir sur vos compétences ou votre expérience. Pensez aux objectifs à long terme de votre auto-entreprise et prenez des projets en accord avec vos points forts.

Travail d'un freelance en design : un carnet de note et un iPad posé sur un bureau.

Définissez et créez votre réputation et image de marque

Contrairement à ce que l'on pourrait croire, la création d'une image de marque ne ressemble en rien au travail des influenceurs d'Instagram. Une image de marque n'est rien d'autre qu'une réputation et, en y réfléchissant bien, toutes les personnes que vous connaissez ont une réputation pour une chose ou une autre.

En tant que travailleur indépendant, vous devrez vous créer une image de marque personnelle qui promeut vos services pour vous. La meilleure indication de la force de votre image de marque est la quantité de travail que vous obtenez grâce aux recommandations de bouche-à-oreille. Le jour où les demandes commencent à pleuvoir sans que vous n'ayez rien à faire, vous savez que vous êtes sur la bonne voie.

Ajoutez votre touche personnelle

Alors, comment faire pour définir et créer votre image de marque? Commencez par décrire vos valeurs personnelles et professionnelles. Pour quoi voulez-vous être reconnu ? Êtes-vous plus du genre à résoudre les problèmes ou à multiplier les créations excentriques ? Quel est votre style de travail ?

Les réponses que vous apporterez à ces questions et à d'autres questions similaires vous guideront tout au long du processus de développement de l’image de marque et vous aideront à prendre la plupart de vos décisions. Pour bénéficier d'une forte présence en ligne, vous aurez besoin d'un site Web ainsi que des réseaux sociaux. Utiliser une photo professionnelle, créer une adresse mail et une signature électronique professionnelles ou encore définir une palette de couleurs pour votre site Web sont de petites choses qui renforceront votre image de marque.

Réfléchissez à votre plan à long terme : ce que vous faites aujourd'hui aura une influence majeure sur votre réussite future.

Le growth hacking n'existe pas

Si vous devez retenir une chose de cet article, c'est la suivante : il n'y a pas de growth hacking dans le monde de l'auto-entrepreneuriat.

Au lieu de dépenser toute votre énergie pour remporter des victoires rapides et de vous perdre en cherchant des raccourcis, jouez sur le long terme et soyez stratégique. Laissez-votre raison dicter vos décisions et ne vous lancez pas dans l'auto-entrepreneuriat sans avoir de stratégie. L'idéal, c'est de pouvoir commencer avec quelques activités complémentaires en parallèle de votre activité principale afin de développer progressivement votre auto-entreprise. Mais si ce n'est pas possible, concentrez-vous sur la création de relations à long terme et d'une réputation solide. Chaque projet et chaque client doivent vous rapprocher de votre client idéal et de la carrière dont vous rêvez.

C'est en planifiant et en fournissant un travail de qualité que vous parviendrez à vous démarquer de la concurrence. Pour devenir auto-entrepreneur, il faut de l'engagement, de la résilience et une planification stratégique, mais quand vous repenserez à tous vos efforts, vous serez heureux d'avoir sauté le pas.

Votre argent chez N26

Créer votre propre entreprise peut sembler compliqué. Heureusement, N26 est là pour vous aider avec son . Simple d'utilisation, il vous permet de bénéficier d'un cashback de 0,1 % sur tous vos achats et de paiements par carte gratuits dans le monde entier. N’attendez pas pour ouvrir votre compte, depuis votre téléphone.

: Découvrez un compte avec un ensemble d'assurances voyage et bien plus encore

Par N26

La banque qui s'adapte à votre quotidien.

Articles similaires

Ces articles pourraient vous intéresser

Lisez notre guide pour connaître les taux horaires moyens de nombreux secteurs et découvrez les éléments à prendre en compte pour fixer vos tarifs.

Vous souhaitez partir vivre à l’étranger ? Que vous soyez freelance ou en télétravail, préparez vos valises pour un tour inédit du Vieux Continent.

De la sélection de vos produits aux considérations légales, voici tout ce que vous devez savoir avant de créer un site de vente en ligne.