Comment créer son entreprise

Créer son entreprise demande beaucoup de réflexion. Voici une check-list pour vous aider à bien vous lancer.

Temps de lecture: 8 min

Vous vous sentez l’âme d’un auto entrepreneur, vous avez un projet prometteur ou vous souhaitez vendre vos créations en ligne ? La bonne nouvelle, c’est que bon nombre d’entre nous partagent cette ambition. Et si chaque entreprise est unique, les clés de la réussite sont toujours les mêmes. Consultez notre guide pour découvrir les étapes de la création d’entreprise ainsi que les coûts à prendre en compte dans votre budget. 

Pour créer votre entreprise, commencez par définir clairement son objectif

Avant de vous concentrer sur les détails administratifs de la création d’entreprise, il est important que votre projet soit pensé dans les moindres détails. Ainsi, non seulement vous aurez la certitude que votre concept peut se transformer en une entreprise compétitive, mais vous pourrez aussi vous reposer sur des bases solides pour atteindre vos objectifs.

Précisez votre vision commerciale

Produit, clientèle, concurrents : une fois tous ces détails clairement définis, il ne vous reste qu’à comparer votre offre à celles des leaders de votre secteur et trouver votre promesse unique de vente (parfois appelée USP pour « unique selling point » en anglais) pour vous démarquer. Fixez vos prix dans la mesure du raisonnable, et jugez-les en relation avec vos revenus actuels pour avoir la certitude de pouvoir honorer vos obligations financières.

Élaborez votre business plan

Un business plan, c'est quoi ? Pour faire simple, il s’agit de la structure de base de votre entreprise, autrement dit votre argumentaire de vente si vous avez besoin de vous assurer un soutien financier extérieur. Pour déterminer votre business plan, commencez par vous poser les questions suivantes : 

  • Quels sont mes objectifs ?

  • Quelle stratégie vais-je suivre pour les atteindre ?

  • Quel est mon plan de financement initial et à long terme ?

Avec ces réponses, vous serez en mesure de prendre les meilleures décisions possibles pour votre entreprise. La gestion de votre trésorerie doit être au cœur de vos priorités avant même que vous n’ayez monté votre entreprise. En effet, votre projet aura sans doute besoin d’investissements pour décoller. 

Budgétisez

Si votre business plan implique de lever des fonds ou d’emprunter de l’argent auprès de votre banque (ou de vos proches), pensez à prendre rendez-vous pour déterminer le montant du capital auquel vous pouvez prétendre. Projections financières à l’appui, vous serez apte à montrer que votre projet est réfléchi, mais prenez garde à ne pas trop vous endetter dès vos débuts, car votre chiffre d’affaires initial reste incertain. Si la meilleure option pour vous consiste à faire appel à vos proches, clarifiez les termes du remboursement à l’aide d’un accord écrit. 

Peaufinez votre image de marque 

Ça y est, vous savez quel produit vous allez vendre et vous avez défini votre clientèle : maintenant, il faut vous assurer que votre nom et votre logo reflètent vos objectifs. Ils doivent être reconnaissables en un clin d’œil, capter l’attention des clients et surtout marquer les esprits. Bien souvent, dans ce cas, la simplicité prime. Demandez l’avis de vos proches pour votre nom de marque et faites appel à un graphiste pour la création de votre logo ; une journée de travail vous coûtera en général 300 €. Veillez aussi à ce que le nom que vous avez choisi soit unique en vérifiant le registre des sociétés. Sinon, vous risquez le retour à la case départ ou vous devrez vous contenter d’une légère variation du nom. 

Vous disposez maintenant d’une proposition unique et d’objectifs professionnels et financiers clairs. Si vous choisissez d’explorer un nouveau secteur ou que vous changez de poste, nous vous invitons à consulter notre guide sur la reconversion professionnelle.

Aide pour créer son entreprise 

Ça y est, votre décision est prise et tout est prêt, jusqu’aux cartes de visite soigneusement empilées sur votre bureau. Cela dit, mieux vaut prendre son temps : cette aventure en solo demande beaucoup de réflexion aux niveaux financier et légal. Voici donc les étapes à suivre pour créer son auto entreprise :

1. Ouverture du compte bancaire de l’entreprise : en plus de séparer vos dépenses personnelles des frais et revenus de votre entreprise, le compte professionnel rassemble en un lieu toutes les opérations à examiner lorsque vous effectuerez votre comptabilité.

Pour vous aider, N26 propose gratuitement des comptes Business, réservés aux freelances et auto entrepreneurs.

2. Inscription, autorisations et taxes : inscrivez-vous au registre du commerce de votre pays, identifiez les taxes que vous devrez payer selon le statut de votre entreprise et déposez une demande de licence si nécessaire. Autres étapes à ne pas manquer : souscrire à une assurance et déposer votre produit. En plus d’être en règle sur le plan légal, vous bénéficierez également d’une protection en cas de problème. Pour vous faire une idée, voici combien peut coûter l’inscription d’une société en Europe :

  • France : 100 €

  • Allemagne : 1 000 €

  • Espagne : 550 €

  • Italie : 260 €

3. Fonds de départ : votre business plan vous aide à déterminer le capital nécessaire pour lancer votre entreprise, notamment votre propre apport et tout financement externe.  En déterminant votre chiffre d’affaires et en estimant à la hausse vos besoins en capitaux, vous bénéficierez d’un fonds de roulement suffisant pour rester à flot. De plus, tant que votre réputation n’est pas faite, sachez que vos revenus seront certainement modestes. 

4. Entreprise en solo ou à plusieurs : que vous montiez une petite entreprise spécialisée ou une opération à grande échelle, il est important de décider si vous serez la seule personne à la porter ou s’il faudra vous entourer d’une équipe. Dans ce dernier cas, veillez à avoir assez de fonds pour couvrir les salaires jusqu’à ce que votre chiffre d’affaires décolle.

5. Lieu de travail : ce choix est crucial. Comptez-vous travailler de chez vous, ou préférez-vous louer un local ? Selon votre activité, vous aurez besoin de bureaux, d’un studio ou même d’un entrepôt, ce qui peut s’avérer coûteux. Prenez donc le temps de visiter quelques locaux et rappelez-vous que le choix d’un bureau n’est pas définitif.

Créer son entreprise en ligne

Dans le monde actuel, nous sommes plus nombreux que jamais à nous tourner vers Internet pour trouver les produits et services dont nous avons besoin ; cette tendance s’est d’ailleurs largement confirmée cette année. Or, tout aussi simple et rapide que cela puisse paraître, monter son entreprise en ligne peut vite se transformer en un labyrinthe étourdissant. Voici quelques conseils pour ne pas perdre pied dans la création d’entreprise : 

  1. Créez votre propre site web : à défaut d’un lieu physique dans lequel vos clients peuvent se rendre pour découvrir vos produits ou vous rencontrer en personne, un site web fait tout à fait l’affaire. Pour attirer le chaland, il suffit qu’il soit simple d’utilisation, qu’il présente clairement vos services et qu’il soit optimisé pour le référencement. Pour vous aider, les plateformes de création de sites web comme GoDaddy ou Squarespace ne manquent pas et offrent des options économiques pour créer la vitrine de votre entreprise à l’aide d’un modèle. Vous avez aussi la possibilité (certes coûteuse) de faire appel à un expert en développement web, qui créera le site de vos rêves. Pensez enfin à créer du contenu captivant, sous forme de billets de blog réguliers par exemple. Les services d’un concepteur-rédacteur, tarifés à 350 € la journée, pourront alors vous être d’une aide précieuse.

  2. Bâtissez votre présence grâce au marketing numérique : suscitez l’intérêt pour votre marque à l’aide d’une campagne marketing, d’une newsletter sur inscription ou encore de publications sur les réseaux sociaux. Pour faire parler de vous, les collaborations avec des marques établies ou des œuvres de charité, ou encore le bénévolat, sont autant de moyens de promouvoir vos produits avant de vous lancer dans leur commercialisation.

  3. Étoffez votre portfolio : si votre offre inclut des services créatifs, présentez-les sous le meilleur angle possible en mettant en avant vos plus belles créations. Conceptions graphiques, articles, illustrations : grâce à ces exemples, les clients sauront à quoi s’attendre en faisant appel à vos services.

  4. Configurez vos statistiques d’analyse : utilisés sur votre site web ou vos comptes sur les réseaux sociaux, ces services vous aideront à comptabiliser vos visites, à suivre le comportement des internautes sur votre site et à déterminer les pages sur lesquelles leur intérêt s'aiguise ou s’épuise. Ces informations précieuses vous permettront d’adapter votre présence en ligne pour améliorer l’expérience de vos utilisateurs. 


Confiez votre argent à N26

Monter son entreprise peut représenter un défi de taille, mais en suivant notre guide, vous serez au point en un rien de temps. Et si les responsabilités financières qui accompagnent la création d’entreprise vous semblent difficiles à gérer par vous-même, nous sommes là pour vous aider : N26 dispose d'une offre de comptes bancaires réservés aux auto entrepreneurs et aux freelances.

Le compte N26 Business Standard vous permet de bénéficier d’un compte bancaire gratuit adapté aux besoins de votre auto entreprise, d’une assistance par Livechat 7 jours sur 7.

Comme N26 dispose d'une licence bancaire européenne, vos dépôts protégés par le Fonds de protection des dépôts allemand à hauteur de 100 000 €. Vous pouvez donc vous concentrer sur votre activité. Avec N26, vos paiements sont sans frais dans n’importe quelle devise et partout dans le monde. Vous bénéficiez également d'un cashback de 0,1 % sur toutes vos transactions effectuée avec votre Mastercard N26 Business !

Besoin de plus de services ? Nous avons également des comptes Business premium. Rendez-vous sur notre site pour comparer nos différents comptes bancaires.

À quelles questions dois-je répondre avant de monter mon entreprise ?

Voici cinq lignes directrices :

  • Comment vais-je financer mon entreprise ?
  • Quel produit ou service vais-je offrir ?
  • Quel est le public que je vise ?
  • Qui sont mes concurrents ?
  • Quels sont mes objectifs à long terme ?

De quoi ai-je besoin pour créer mon entreprise ?

Pour réussir sa création d’entreprise, rien de tel qu’un produit ou service unique et un plan solide. Commencez par mener une étude de marché et échanger avec vos clients potentiels. Après avoir identifié votre clientèle et vos concurrents, vous pourrez ainsi affiner votre offre, élaborer votre business plan et choisir le nom et le logo de votre marque, sans oublier votre lieu de travail.

Par où commencer ?

Une fois que vous avez la certitude que votre offre peut se mesurer à la concurrence, continuez sur votre lancée : ouvrez votre compte bancaire d’entreprise, inscrivez votre marque au registre des sociétés et demandez les autorisations nécessaires pour exercer votre activité. Ensuite, il ne reste qu’à souscrire une assurance, déterminer les fonds de roulement qui financeront votre entreprise et prendre rendez-vous avec les banques, si nécessaire.

Comment créer mon entreprise en ligne ?

L’essentiel à retenir, c’est qu’il faut concevoir un site web à la fois simple d’utilisation et optimisé pour le référencement, c’est-à-dire qu’il doit contenir des mots-clés pertinents pour votre entreprise, qui génèreront du trafic vers vos pages. Veillez aussi à ce que vos textes soient à la fois intéressants et instructifs. Une fois que votre nom sera connu dans le milieu, vous pourrez passer à la vitesse supérieure et proposer l’inscription à des notifications par e-mail.

Puis-je monter mon entreprise par moi-même ?

Tout à fait ! Avec un peu d’organisation, des préparatifs solides, un business plan éprouvé et une idée viable de l’avenir de son activité, n’importe qui peut se lancer dans la création d’entreprise.

Par N26

La banque qui s'adapte à votre quotidien.

Articles similaires

Ces articles pourraient vous intéresser
Homme barbu portant un bébé.

Congé paternité : mode d'emploi

Depuis le 1er juillet 2021, les pères ont droit à un congé paternité d’un mois. Découvrez les modalités de cet avantage accordé aux papas et seconds parents à la naissance ou l’arrivée de leur enfant

l'homme en t-shirt ras du cou blanc, assis sur le siège de voiture avec 3 autres amis.

Indemnité inflation : c’est quoi et qui peut la toucher ?

Annoncée jeudi 21 octobre 2021 par le Premier ministre Jean Castex, l’indemnité inflation est un coup de pouce financier de l’État. Qui peut la toucher ? Quel est son montant ?

Profitez un peu plus de la distanciation sociale avec des remises exclusives et des offres de remboursement des partenaires N26 Perks.

Comment obtenir le chèque énergie ?

Découvrez dans notre article les conditions pour obtenir le chèque énergie, son montant et comment l’utiliser.