Coparentalité : comment gérer les dépenses

La gestion du budget ne doit pas s’ajouter aux nombreux défis de la coparentalité. Voici nos conseils sur la gestion financière pour les coparents.

Temps de lecture: 5 min

Que vous viviez et éleviez vos enfants séparément ou sous le même toit, la coparentalité présente de nombreuses difficultés, dont la gestion des coûts. Cependant, la gestion commune de l’argent ne doit pas être source de conflit pour les coparents. Elle peut même être l’occasion de faire équipe pour atteindre un objectif commun. Pour vous aider, nous avons créé un guide sur la gestion de l’argent pour les coparents. 

Qu’est-ce que la coparentalité ?

On parle de coparentalité lorsque deux parents élèvent un ou plusieurs enfants ensemble mais ne partagent pas de vie de couple. Le terme coparentalité décrit souvent des parents séparés ou divorcés, mais peut désigner de nombreux types de modèles parentaux. Dans tous les cas, les deux coparents ont un rôle actif dans la vie de leurs enfants. Pour une coparentalité réussie, faites de votre mieux pour établir une relation positive avec votre coparent et concentrez-vous sur le bien-être et le bonheur de vos enfants.

5 conseils sur la gestion des finances pour les coparents 

Le partage des coûts peut sembler intimidant pour les coparents, mais avec un peu d’organisation et de communication, vous verrez que ce n’est pas aussi difficile qu’il y parait. Voici 5 conseils pour gérer vos finances dans le cadre de la coparentalité. 

1. Catégorisez les dépenses communes

Ensemble, établissez une liste des dépenses partagées liées à vos enfants, comme les frais de scolarité, les vêtements et les activités périscolaires. Gardez à l’esprit que vous êtes susceptibles d’avoir des priorités différentes en ce qui concerne les dépenses liées aux enfants. Il est donc important de respecter les opinions de chacun et d’être réaliste : sur vos moyens, mais aussi sur les valeurs que vous voulez inculquer à vos enfants en matière d’argent. 

2. Mettez au point un système

Après avoir établi les coûts à payer, il est temps de décider comment les partager en fonction de ce qui convient à votre famille. Par exemple, il est peut-être plus simple pour vous d’avoir un compte joint ou un sous-compte commun pour payer les dépenses liées aux enfants. Certaines personnes préfèrent séparer leurs finances et diviser les factures de manière équitable. Selon votre arrangement, vous déterminerez peut-être qu’un parent doit participer davantage s’il gagne mieux sa vie ou s’il ne peut pas consacrer beaucoup de temps aux enfants. 

3. Soyez flexible, mais définissez vos limites

Les choses sont susceptibles de changer, surtout avec les enfants. En cas d’imprévu, il est important d’être flexible : parlez-en ensemble et préparez-vous à vous adapter, si besoin. Cependant, comme dans toute relation, veillez à imposer des limites et à vous assurer que personne n’a l’impression d’être lésé. Prenez en considération les besoins et la situation de votre coparent, mais défendez également vos idées et vos priorités. 

4. Faites front commun

Pour les parents qui partagent une vie de couple comme pour les coparents, il est facile de perdre de vue son objectif commun. Cependant, vous devez incarner le type de comportement que vous voulez enseigner à vos enfants. Même si nous approchons tous l’argent de manière différente, essayez d’adopter la même stratégie pour maintenir une certaine cohérence. 

Par exemple, mettez-vous d’accord sur les sujets tels que l’argent de poche, les cadeaux, etc. Assurez-vous également d’être sur la même longueur d’onde en ce qui concerne les informations que vous souhaitez partager avec vos enfants sur vos finances et les valeurs que vous voulez leur inculquer. Besoin d’aide ? Lisez notre article pour apprendre aux enfants à épargner

5. Restez calme en cas de désaccord

L’argent peut être un sujet stressant pour toutes les configurations familiales. Cependant, en cas de désaccord, essayez de rester calme et d’arriver à une solution ensemble. Soyez à l’écoute des commentaires de votre coparent et n’hésitez pas à exprimer votre opinion. Si votre budget est serré, travaillez ensemble pour réduire les dépenses ou consultez les programmes gouvernementaux qui pourraient aider à réduire le stress financier. Si l’argent est souvent source de conflit, n’hésitez pas à demander l’aide d’un professionnel. Après tout, vous avez tous deux un but commun et deux avis valent mieux qu’un.

La gestion budgétaire pour les coparents

La création d’un budget peut être un bon moyen de vous aider à contrôler vos dépenses et apaiser les tensions sur le long terme. Lorsque vous établissez votre budget, énumérez l’ensemble des dépenses potentielles liées à vos enfants pour les 6 à 12 prochains mois. Bien sûr, la vie réserve toujours son lot de surprises, mais il est bon de relever les dépenses fixes, telles que :

  • La garde des enfants

  • Les frais de scolarité

  • Le matériel scolaire (livres, fournitures, vêtements, etc.)

  • Les activités périscolaires

  • Les loisirs ou cours de musique

  • Les vêtements et chaussures 

  • Les frais médicaux

  • Les soins ophtalmologiques : examens, lunettes ou lentilles de contact

  • L’argent de poche

  • Les anniversaires et fêtes

  • Les téléphones portables et appareils électroniques

Vous pouvez vous baser sur les dépenses de l’année précédente pour estimer vos frais et y ajouter les excédents que vous attendez, par exemple, l’augmentation de l’argent de poche ou l’achat d’un nouvel ordinateur pour les études. Si vous vous rendez compte que vos frais sont trop élevés, essayez de déterminer ensemble les réductions budgétaires que vous pourriez effectuer, tout en assurant la stabilité de vos enfants. 

Une fois la liste de vos dépenses terminée, il vous faut décider comment gérer le paiement. Vous pouvez chacun prendre en charge certains frais et vérifiez ensuite le montant que chacun de vous a dépensé. Sinon, un coparent peut s’occuper des frais et l’autre lui rembourse une somme forfaitaire tous les mois. Les paiements au coup par coup conviendront peut-être mieux à votre famille. Rappelez-vous que votre arrangement financier est propre à vous et à votre situation, il est donc important de discuter de plusieurs options et de se mettre d’accord sur la meilleure approche pour votre famille.


Votre argent chez N26

Vous recherchez un compte bancaire flexible conçu pour gérer votre argent et partager vos finances où que vous soyez ? Découvrez N26, une banque 100 % mobile adaptée aux familles modernes. Les comptes bancaires N26 offrent de nombreuses fonctionnalités de gestion budgétaire pour les familles, telles que les sous-comptes N26 Espaces, sur lesquels vous pouvez mettre de côté pour atteindre vos objectifs financiers, en plus de votre compte courant. Les Espaces Partagés permettent aux coparents de rassembler leur argent sur un sous-compte. C’est un excellent moyen d’organiser les finances pour les centres de loisirs, la garde des enfants ou les dépenses familiales quotidiennes. Découvrez nos comptes bancaires et trouvez celui qui correspond à vos besoins. 

Par N26

La banque qui s'adapte à votre quotidien.

Articles similaires

Ces articles pourraient vous intéresser
Homme barbu portant un bébé.

Congé paternité : mode d'emploi

Depuis le 1er juillet 2021, les pères ont droit à un congé paternité d’un mois. Découvrez les modalités de cet avantage accordé aux papas et seconds parents à la naissance ou l’arrivée de leur enfant

l'homme en t-shirt ras du cou blanc, assis sur le siège de voiture avec 3 autres amis.

Indemnité inflation : c’est quoi et qui peut la toucher ?

Annoncée jeudi 21 octobre 2021 par le Premier ministre Jean Castex, l’indemnité inflation est un coup de pouce financier de l’État. Qui peut la toucher ? Quel est son montant ?

Profitez un peu plus de la distanciation sociale avec des remises exclusives et des offres de remboursement des partenaires N26 Perks.

Comment obtenir le chèque énergie ?

Découvrez dans notre article les conditions pour obtenir le chèque énergie, son montant et comment l’utiliser.