partenaires signent un document sur une réunion.

Comment négocier son salaire ?

Vous êtes en recherche d’emploi et vous vous préparez à l'entretien d’embauche ? Vous devez vous demander comment négocier votre salaire. N26 vous livre les astuces à connaître pour le négocier.

Temps de lecture: 7 min

Vous êtes en recherche d’emploi et vous vous préparez au fameux entretien d’embauche ? Alors vous devez très certainement vous demander comment négocier son salaire, surtout s’il s’agit d’un premier travail. Pas de panique, N26 vous livre toutes les astuces à connaître pour négocier son salaire d’embauche ou lors d’une promotion.

Quand négocier son salaire d’embauche ?

La négociation salariale est toujours un sujet délicat à aborder, mais elle est pourtant indispensable si vous souhaitez obtenir une rémunération juste pour vous et en accord avec vos compétences. Cependant, il est important de le faire au bon moment. Pour cela, certaines règles sont à connaître :

  • N’entamez jamais une négociation salariale lors du premier entretien. Vous pouvez bien sûr donner vos prétentions salariales, mais la négociation doit intervenir après, si un deuxième entretien est planifié. Ce premier contact sert en effet à l’employeur à mieux vous connaître, savoir si vos compétences, soft skills et votre expérience sont en adéquation avec le poste à pourvoir. Pour vous également, c’est aussi l’occasion de mieux découvrir l’entreprise et le poste !
  • Concernant vos prétentions salariales, deux options s’offrent à vous : soit vous attendez que le recruteur vous les demande, en général à la fin de l’entretien, soit vous demandez, lorsque, par exemple, la personne vous demande si vous avez des questions. N’ayez surtout pas peur d’aborder le sujet, la rémunération est en effet la contrepartie de votre travail, il est donc tout à fait normal d’en parler.

Pour aborder cette brûlante question, vous pouvez utiliser des phrases comme :

« Concernant la rémunération, quelle est la fourchette de salaire pour ce poste ? » 

« Quelle rémunération envisagez-vous pour ce poste ? »

Ainsi, vous saurez dès le premier entretien à quoi vous attendre. Ce qui nous amène au point suivant, qui est fondamental pour négocier son salaire.

Définir une fourchette salariale en avance

Avant de négocier son salaire à l’embauche, encore faut-il connaître les rémunérations qui se pratiquent dans votre profession, secteur, région, et ceci en fonction de votre expérience. Cela vous permettra plus tard de négocier en étant confiant sur ce que vous pouvez demander. Vous pourrez également savoir dès le premier entretien d’embauche, si le recruteur vous donne une fourchette salariale, si celle-ci correspond aux prix du « marché ».Dans tous les cas, sachez que les montants s’expriment en brut, et généralement sur une année.

Comment connaître sa valeur sur le marché de l’emploi ?

Pour répondre à cette question, vous pouvez :

  • Utiliser des simulateurs comme
  • Consulter des études de salaires comme celle de
  • Demander à votre université ou école une grille des salaires des anciens étudiants
  • Demander sur des groupes de professionnels de votre secteur, sur les réseaux sociaux (Facebook, LinkedIn, etc.)
  • Si vous connaissez des personnes travaillant dans le même secteur, n’hésitez pas à leur demander leur salaire

Ensuite, vous devrez prendre en compte non seulement votre niveau d’expérience, mais aussi la région où vous vivez. En effet, plus le niveau de vie est élevé, plus le salaire l’est en conséquence.

Comptez par exemple environ entre un salaire de cadre en région parisienne et en province.

Enfin, n’oubliez les à-côtés autres que le salaire qui font partie des avantages à prendre en compte :

  • 13e mois
  • Intéressement ou participation
  • Plan d’épargne entreprise, actionnariat salarié
  • Voiture ou ordinateur de fonction

Une fois que vous aurez établi un salaire moyen, il ne vous reste plus qu’à calculer une fourchette salariale autour de ce chiffre, en comptant 3000 à 5000€ d’écart. Attention, la fourchette basse devra être le minimum non négociable pour lequel vous serez prêt à accepter ce poste. N’ayez pas peur de toujours augmenter vos prétentions salariales, quitte à ensuite les revoir à la baisse, car c’est qui va sûrement se passer lors de la négociation !

Notre astuce : Ne proposez jamais un salaire trop bas, car cela peut renvoyer à l’employeur l’idée que vous n’avez pas conscience de l’enjeu que représente le poste en question ni de vos propres compétences ! 

Ne pas hésiter à négocier son salaire

Rentrons dans le vif du sujet : la négociation en elle-même. Elle intervient souvent au deuxième entretien, lorsque l’employeur est clairement intéressé par votre candidature. Vous avez donc donné vos prétentions salariales, défendu vos compétences, votre expérience, et montré que vous avez compris les responsabilités du poste. 

Voici d’autres éléments sur lesquels vous pouvez jouer pour négocier votre salaire à votre avantage. Sans entrer dans un rapport de force qui pourrait s’avérer néfaste, n’ayez pas peur d’aborder ces points, car ils sont totalement légitimes :

  • Si vous avez d’autres propositions de poste avec des salaires plus élevés, faites-en part au recruteur. S’il est vraiment intéressé par votre candidature, il pourrait ajuster sa proposition !
  • Écrivez les atouts que vous apportez à l’entreprise, et appuyez-les si possible avec des faits concrets. Allez-vous leur permettre de gagner du chiffre d’affaires ? D’éviter des pertes ? De développer leur notoriété ? D’utiliser vos contacts, vos compétences, etc. ?
  • Repérez aussi vos « failles » et préparez un contre-argumentaire. Par exemple, si vous n’avez pas d’expérience dans le secteur d’activités de l’entreprise, mais que vous êtes expérimenté sur le poste en question, vous pouvez faire valoir votre facilité d’adaptation et d’apprendre, en plus d’appuyer sur vos qualifications « techniques ». 

Compte bancaire N26

Découvrez N26 et gérez votre compte bancaire en temps réel depuis votre téléphone
Ouvrir un compte bancaire gratuit
Une main surélevée tenant une carte standard N26 transparente.

Rester ouvert à la discussion lors de la négociation salariale

S’il est important de bien négocier son salaire, ne vous braquez pas si l’employeur vous propose un salaire inférieur à ce que vous attendiez. D’autres éléments, non financiers, peuvent également entrer en compte dans la proposition d’embauche de l’employeur : 

  • Le nombre de jours de congés et RTT
  • Les jours de télétravail octroyés ou non
  • La flexibilité des horaires, etc.

Cela peut ainsi justifier un salaire un peu plus bas, car cela vous fera gagner en confort de vie. Pensez-y !

Comment négocier son premier salaire

Si vous êtes jeune diplômé, la question du salaire est d’autant plus délicate à aborder que vous ne vous sentirez pas forcément légitime à négocier. Pourtant, n’oubliez pas que si le recruteur vous a sélectionné à un entretien d’embauche, c’est que votre profil l’intéresse. Après avoir suivi les conseils délivrés ci-dessus, nous vous recommandons également :

  • De mettre en avant vos compétences spécifiques (maîtrise d’un logiciel en particulier, d’une langue, etc.) ainsi que votre savoir-être, à défaut d’avoir beaucoup d’expérience
  • De négocier les avantages autres que financiers si vous voyez que la discussion est fermée : 13e mois, intéressement, etc.
  • De demander si une évolution est possible au niveau de vos responsabilités. Car qui dit responsabilités plus importantes, dit salaire plus élevé !

Négocier son premier salaire d’embauche montre aussi au recruteur que vous connaissez votre valeur et n’avez pas peur de prendre des initiatives, ce qui est forcément un point positif lorsque l’on sort des bancs de l’école !

Pour aller plus loin, n’hésitez pas à lire notre article sur .

Comment négocier son salaire lors d’une promotion

Vous avez touché une promotion ? Tout d’abord, félicitations ! Avant d’accepter, n’oubliez cependant pas de négocier votre salaire. Une promotion induit en effet généralement davantage de responsabilités, il est donc normal que vous négociez votre salaire à la hausse. 

Mais ce n’est pas le seul argument à faire valoir pour obtenir une augmentation de salaire. 

En effet, vous pouvez tout d’abord faire une liste des objectifs que vous atteints et de vos succès, et ce que ça a concrètement apporté à l’entreprise.

Ensuite, si vous avez davantage de tâches à effectuer ou de responsabilités, listez-les afin de pouvoir les utiliser comme argument en votre faveur pour justifier une augmentation de salaire. 

Attention toutefois à prendre en compte la conjoncture économique et sociale, ainsi que la santé de l’entreprise, afin de négocier une hausse de salaire réaliste !

Grâce à ces quelques conseils, vous savez désormais comment bien négocier votre salaire.

Pour aller plus loin : découvrez .

Gérez vos finances directement depuis votre smartphone

Simplifiez la gestion de vos finances grâce à la banque en ligne N26. Nous proposons différents , N26 You, N26 Smart et N26 Metal, vous offrant de nombreuses fonctionnalités de virtuelle. Outre l’envoi de notifications vous prévenant à chaque transaction, vous pourrez aussi garder un œil sur vos dépenses grâce aux statistiques, ou encore créer des . Ces genres de tirelires virtuelles vous permettent de mettre de l’argent de côté, pour un projet, vos prochaines vacances, etc.

Par N26

La banque qui s'adapte à votre quotidien.

Articles similaires

Ces articles pourraient vous intéresser

Vous résidez en Allemagne ? Découvrez notre guide pour tout comprendre sur le score de crédit Schufa.

Qui des Français ou des Allemands sont les plus économes ou dépensiers ? Lisez notre article pour découvrir nos données de 2021 sur les habitudes d’épargne et de dépenses des Européens.

Dans cet article, nous allons vous apprendre comment mettre en place de nouvelles habitudes pour vous aider à atteindre vos objectifs.