12 avril 2019Éducation

Comprendre la banque : les frais bancaires

Les services bancaires impliquent souvent de nombreux frais. Ces derniers peuvent être plus ou moins élevés mais on ne sait pas toujours à quoi ils correspondent. Le manque de transparence des frais bancaires est bien connu.

Aujourd’hui, nous vous aidons à mieux comprendre la façon dont les banques facturent leurs services en vous expliquant les principaux frais bancaires qui peuvent exister.

Que sont les frais bancaires ?

Les frais bancaires peuvent être appliqués à des services très différents, comme aux retraits en distributeur, aux rejets de transaction, ou encore aux virements internationaux. Les frais vous devez payer varient énormément d’une banque à l’autre et parfois aussi selon les types de compte (s’il s’agit d’un compte privé ou professionnel, par exemple).

Les banques en Italie et en Espagne facturent souvent plus de frais que les banques d’autres pays européens. Au Royaume-Uni, les frais de retrait au distributeur sont relativement rares, tandis qu’il est courant en France de payer des frais si vous utilisez des distributeurs appartenant à une autre banque que la vôtre.

Seule votre banque peut vous informer précisément sur les frais qu’elle applique. Mais certains établissement bancaires ne vous rendent pas toujours la tâche facile : vous devrez peut-être relire les clauses en petits caractères pour découvrir tous les frais qui peuvent potentiellement vous être facturés.

Les principaux frais bancaires

Frais de tenue de compte

Certaines banques facturent des frais mensuels. Ils correspondent aux frais de tenue de compte, c’est à dire, aux frais prélevés pour la gestion de votre compte. Ces frais se situe généralement autour de 5 à 10 € par mois. Il existe de nombreux comptes bancaires sans frais mensuels de tenue de compte, cela peut donc valoir le coup de se renseigner avant d’ouvrir votre compte.

Parmi les banques qui facturent des frais de tenue de compte, certaines offrent certains services supplémentaires compris dans ce prix, comme les retraits gratuits dans tous les distributeurs. Si vous êtes amenés à retirer fréquemment en distributeur, il peut donc plus intéressant de régler chaque mois des frais de tenue de compte plutôt que de devoir payer 1 € à chaque retrait d’espèces effectué dans une autre banque que la vôtre.

Frais de découvert et frais en cas de fonds insuffisants

Si vous essayez de dépenser plus d’argent que vous n’en avez sur votre compte, il y a deux possibilités. Soit la transaction sera rejetée pour cause de fonds insuffisants, soit la banque couvrira votre dépense mais le solde de votre compte sera négatif et vous serez à découvert ou en « découvert non autorisé », une sorte de découvert exceptionnel, si votre banque ne propose pas de découvert autorisé.

Les frais de découvert sont calculés sous la forme d’un pourcentage : ils correspondent à des intérêts débiteurs car lorsque vous êtes à découvert, la banque vous permet de dépenser l’argent que vous n’avez pas - sur le principe d’un crédit. Par ailleurs, pour toute utilisation d’un découvert, qu’il soit autorisé ou non, une somme forfaitaire et une commission d’intervention sont généralement prélevées.

Des frais peuvent également être perçus par votre banque si un virement est rejeté ou si vous n’avez pas suffisamment de fonds pour régler un prélèvement automatique. Ce sont les “frais de rejet d’ordre de paiement”. Pour éviter ces frais, il convient donc de suivre régulièrement le solde de votre compte.

Frais de virement

Les frais de virement correspondent à l’exécution d’un virement électronique entre deux comptes bancaires. Les banques européennes peuvent facturer des frais pour les virements nationaux mais cela est rare. Dans l’UE, la législation prévoit que les virements en euros doivent être effectués au même taux, qu’il s’agisse d’un virement national ou d’un virement destiné à un autre pays de la zone SEPA.

Les virements internationaux hors de l’Union Européenne eux, sont facturés à leur expéditeur et peuvent se révéler coûteux dans certains établissements bancaires.

Certaines banques facturent une somme forfaitaire, d’autres ne facturent rien de tel mais attention, si votre banque affirme qu’elle ne facture pas de frais pour les virements internationaux, vous devriez vérifier le taux de change qu’elle pratique. Plutôt que de facturer des frais forfaitaires, une banque peut gagner de l’argent en ayant recours à un taux de change majoré et donc désavantageux pour votre transaction.

Pour contourner ce problème, vous pouvez passer par des service tiers comme TransferWise, pour effectuer vos virements en devises étrangères.

Frais de retrait en distributeur automatique

Tout le monde a besoin de retirer des espèces de temps en temps, il est donc important de savoir combien cela coûte. Comme nous l’avons mentionné dans un article de notre série Comprendre la banque, les frais de retrait en distributeur automatique varient d’un pays à l’autre. Dans certains pays, ils sont inexistants.

La banque elle-même décide de ce qu’elle facture pour les retraits : certaines facturent des frais à chaque retrait en distributeur automatique, d’autres vous accordent un certain nombre de retraits gratuits par mois ou facturent des frais uniquement si vous retirez de l’argent au distributeur d’une autre banque.

Frais de rejet de débit

Le rejet de débit, également appelé « chargeback » ou « opposition au paiement » désigne les situations où vous recevez un remboursement de la part de votre banque, suite à un différent avec un commerçant, par exemple.

En cas d’utilisation frauduleuse de votre carte ou d’un conflit avec un commerçant que vous n’arrivez pas à régler par vos propres moyens, vous pouvez être amenés à contacter votre banque pour demander un remboursement de la ou des transactions concernés.

Dans ces situations exceptionnelles, votre banque prend alors contact avec le réseau de carte bancaire concerné (Visa ou Mastercard, par exemple) pour régler ce différent.

Soyez vigilant quant aux règles concernant les frais de rejet de débit car si vous demandez une opposition au paiement et que votre demande n’aboutit pas, certaines banques vous factureront des frais pour couvrir les dépenses administratives engagées.

Frais de clôture de compte

Bien qu’il ne s’agisse évidemment pas de frais réguliers, il vaut tout de même mieux se renseigner. Certaines banques peuvent facturer des frais à des fins administratives si vous souhaitez clôturer votre compte. Vérifiez ce qu’il en est avant d’ouvrir un compte.

Comment éviter les frais bancaires ?

Si vous utilisez régulièrement un compte bancaire, le paiement de frais sera probablement inévitable à un moment ou un autre. L’astuce consiste à réfléchir aux types de frais qui surviendront probablement dans votre cas et à choisir une banque qui vous permet de les éviter.

Par exemple, si vous retirez régulièrement des espèces, préférez un compte qui propose des retraits en distributeur automatique sans frais et illimités ou applique des frais peu importants.

Si vous envoyez souvent de l’argent à l’étranger, trouvez une banque qui facilite les virements internationaux, ou une banque incluant un service tiers pour réaliser ces opérations pour vous.

Comment demander le remboursement de frais bancaires ?

Qui n’a jamais eu peur en voyant des frais inopinés sur son relevé de compte? Que faire si on vous facture des frais que vous pensez ne pas devoir à votre banque ?

Comment demander à votre banque de vous rembourser certains frais ?

Payer des frais qui vous semblent injustes est très contrariant, tout particulièrement si des frais supplémentaires vous sont facturés pour vous punir de ne plus avoir d’argent, comme un rejet de prélèvement, par exemple. Il est compréhensible que vous souhaitiez demander à la banque de réviser les frais qu’elle vous a facturés.

Si vous estimez qu’il existe une raison légitime d’obtenir le remboursement des frais ou si ces frais vous empêchent de régler une dette importante, vous pouvez téléphoner ou écrire à votre banque par email, courrier, ou vous rendre dans votre agence et demander l’annulation de ces frais. Pour les demandes écrites, il existe des modèles en ligne pour vous aider.

Soyez formel et courtois dans votre correspondance et tâchez d’être aussi précis que possible en incluant le détail des frais et votre numéro de client ou de compte. Toutefois, pour des raisons de sécurité, ne donnez jamais d’informations confidentielles telles que des mots de passe ou votre code PIN. (Aucune banque ne demandera à ses clients ces informations.)

Enfin, sachez que votre banque n’est pas tenue légalement de vous rembourser, sauf en cas d’erreur de sa part, et que la décision lui appartient.

Votre argent chez N26

La Banque Mobile est garantie sans frais cachés car les tarifs sont transparents.

Pour les paiements par carte par exemple, nous ne facturons jamais de frais à nos clients sur des transactions effectuées en ligne ou dans des magasins, et ce dans n’importe quelle devise. N26 applique par ailleurs le taux de change Mastercard pour les transactions en devises et n’appliquent aucune majoration.

N26 propose également un compte bancaire N26 standard, qui peut être ouvert gratuitement sans conditions de dépôts ni de revenus, et est dépourvu de frais de tenue de compte.


N26 souhaite rendre le secteur bancaire plus accessible afin de vous redonner le contrôle de vos finances. Gardez un oeil sur les articles de notre blog pour découvrir tout ce que vous devriez savoir sur le monde de la banque. Vous verrez, c’est souvent beaucoup plus simple qu’il n’y paraît.

Retourner au blog