Un couple debout l'un à côté de l'autre.

Surmonter les inégalités de revenus pour s’épanouir à deux

Comment surmonter les inégalités de revenus au sein de votre couple et poser les jalons d’un avenir financier stable.

Temps de lecture: 7 min

Partager les finances représente sans doute l’un des meilleurs moyens pour les couples d’augmenter leur pouvoir d’achat commun et de renforcer leur communication. Néanmoins, que faire lorsqu’un des deux partenaires gagne plusieurs dizaines de milliers d’euros alors que l’autre peine à joindre les deux bouts ? Même lorsque l’écart de revenus est minime, des désaccords peuvent naître au sein du couple lorsque l’un des partenaires subvient manifestement à la plupart des besoins du ménage. Par ailleurs, des habitudes de consommation différentes ne constituent pas les seules sources de conflit : les inégalités de revenus renvoient parfois à des problèmes de fond, comme l’endettement ou la honte liée à une situation financière. Toutefois, les écarts de revenus ne sont pas nécessairement synonymes de désastre. Avec un brin d’empathie et une bonne communication, les couples peuvent bâtir une réussite financière commune.

Les inégalités de revenus : une source de conflit

D’après une enquête menée en Allemagne par Verivox et Parship, 35 % des adultes affirment que l’argent représente une importante source de conflit au sein de leur couple. Si ces conflits financiers ne conduisent pas nécessairement à la rupture, l’argent n’en reste pas moins un sujet épineux. Les inégalités de revenus figurent parmi les principales causes de tension, et les problèmes délicats qu’elles soulèvent risquent de nuire à toute relation de couple. Elles entraînent parfois un déséquilibre de pouvoir, l’un des partenaires prenant la plupart des décisions financières sans consulter sa moitié. La culpabilité et la honte peuvent également venir jouer les trouble-fêtes dans la relation. Aussi compliqué que cela puisse paraître, en comprenant les différents facteurs susceptibles d’exacerber les inégalités de revenus, vous aurez déjà parcouru la moitié du chemin vers une solution pacifique.

Des rapports de force inégaux

Au-delà des rêves utopiques, force est de constater que les salaires varient considérablement en fonction des parcours professionnels. De surcroît, beaucoup de personnes doivent concilier leurs engagements professionnels et leurs obligations familiales, une situation susceptible de peser sur le revenu net. Cette situation conduit parfois à des rapports de force inégaux dans certains couples, où le ou la partenaire aux revenus les plus élevés fait davantage autorité dans la prise de décision financière. En l’absence de discussions franches et équilibrées entre les partenaires, la personne qui subvient le plus aux besoins du ménage risque - consciemment ou non — de décider de la gestion financière du couple, laissant à l’autre un sentiment d’impuissance. Ces rapports de force conflictuels se propagent parfois à d’autres aspects de la relation, affectant la bonne dynamique et suscitant du ressentiment.

Le secret financier

Face aux inégalités de revenus, certaines personnes préfèrent éviter les questions d’argent. Le sentiment d’insécurité lié aux revenus, ou le sentiment de culpabilité lié au fait de gagner plus que son ou sa partenaire, complique souvent les échanges au sujet de l’argent. S’il est essentiel que les deux partenaires conservent une certaine indépendance financière, les secrets en matière d’argent peuvent, à la longue, miner la confiance et fragiliser la relation.  

Surmonter la culpabilité et la honte

Les inégalités de revenus peuvent également faire naître des sentiments de culpabilité et de honte au sein d’un couple. La personne disposant du salaire le plus élevé pourrait culpabiliser en raison de son statut et de sa réussite professionnelle. Celle aux revenus inférieurs pourrait également culpabiliser de ne pas contribuer autant aux finances du ménage et tenter de combler l’écart de revenus en renonçant à ses besoins ou à ses envies. Quoi qu’il en soit, sans réponse, ces sentiments risquent fort de se transformer en rancœur et en colère.

Le poids des schémas liés au genre

Les schémas liés au genre ont la vie dure : D’après une étude de l’université de Bath, les hommes hétérosexuels cisgenres vivent généralement mal le fait que leur partenaire subvienne plus aux besoins du ménage. Menée sur 6 000 couples hétérosexuels sur une période de 15 ans, l’étude révèle que les hommes cisgenres se sentent plus heureux lorsque les deux partenaires participent financièrement au ménage, mais jusqu’à un certain point seulement. Dès que les femmes représentaient plus de 40 % des revenus du ménage, le stress des hommes augmentait. Selon un récent sondage YouGov, 60 % des hommes cis hétérosexuels gagnent plus que leurs partenaires et 40 % d’entre eux estiment qu’il est de leur responsabilité de subvenir aux besoins de leur famille. 

Cette pression sociétale entraîne non seulement beaucoup de stress chez les hommes cis hétérosexuels, mais elle peut également les amener à se sentir menacés par le succès et les réussites de leur compagne. En fin de compte, tout le monde y perd.

Inégalités de revenus : comment combler le fossé ?

Si les inégalités de revenus sont source de difficultés, il est tout à fait possible de les surmonter et de renforcer la cohésion dans son couple. Privilégier une communication franche, comprendre les attentes de chacun en matière de finances et trouver des compromis figurent parmi les ingrédients clés d’un couple solide. Une fois ces conditions réunies, les partenaires pourront envisager ensemble un avenir financier équitable, indépendamment de tout écart de revenus. Penchons-nous un peu plus sur la question.

1. Communiquer, communiquer, communiquer

Une communication constructive est indispensable pour aborder la question des inégalités de revenus. Des conversations franches permettront de répondre aux inquiétudes, à la gêne, aux ressentiments ou à d’autres émotions désagréables que les différences de revenus suscitent. Par ailleurs, une communication efficace se révèle indispensable pour mettre en œuvre d’autres stratégies visant à combler l’écart de revenus entre les deux partenaires. Refuser d’en parler ne fait qu’alimenter les problèmes.

2. Faire preuve d’honnêteté et d’empathie

On ne le dira jamais assez, mais les inégalités de revenus génèrent souvent des sentiments pénibles Les deux partenaires doivent impérativement être capables d’admettre et d’exprimer leurs émotions, même si celles-ci sont difficiles à gérer. Pour ce faire, les partenaires devront faire preuve de courage, d’honnêteté et se garder de tout jugement. En partageant leurs expériences et leurs points de vue, les partenaires pourront mieux comprendre les conséquences des inégalités de revenus sur leur relation. N’oubliez pas de prêter une oreille attentive et de poser des questions pertinentes. Aborder les conversations financières avec empathie aide à désamorcer les conflits et à apaiser les tensions.

3. Trouver un terrain d’entente

Pour que vous trouviez un terrain d’entente avec votre partenaire, intéressez-vous à ses différentes convictions et positions à l’égard de l’argent. Vous devez impérativement parler de votre vision de l’argent, de vos impressions et de vos réflexions sur vos habitudes de consommation, et de ce que vous ressentez face à l’argent. Cette démarche vous aidera à comprendre comment mieux vous soutenir mutuellement. 

En partageant leurs expériences personnelles, les partenaires pourront alors appréhender les éléments sous-jacents à leurs différentes approches de l’argent. Il est primordial de comprendre les différentes limites financières de chaque partenaire, leurs attentes et le degré d’autonomie dont chacun a besoin. Cette démarche aide alors les partenaires à trouver une solution avantageuse pour les deux parties en matière de gestion financière. Le tout est de trouver un terrain d’entente et d’aller de l’avant ensemble.

4. Définir un budget commun et équitable

Définir un budget commun reste un excellent moyen de favoriser un sentiment d’égalité et de solidarité au sein d’un couple. Cependant, lorsque les différences de revenus sont importantes, la personne disposant des revenus les plus modestes risque de ne pas être en mesure de contribuer de la même manière aux dépenses partagées. Certaines personnes estiment plus équitable que chaque partenaire consacre le même pourcentage de son salaire net au budget du ménage. En payant proportionnellement les dépenses communes, les deux personnes se sentiront sur un pied d’égalité, même si les montants diffèrent.

Prenez soin de revoir le budget quand la situation change. Il est important que les deux partenaires comprennent que le budget reflète équitablement la réalité de leur relation. Tout budget commun devrait également tenir compte des objectifs financiers individuels, afin que les deux partenaires puissent conserver un certain degré d’indépendance financière.

5. Valoriser les contributions non financières 

Les contributions financières ne représentent qu’un des nombreux moyens dont dispose une personne pour enrichir une relation. Votre partenaire peut avoir un salaire inférieur, mais sa contribution peut s’avérer précieuse dans d’autres domaines, comme la garde des enfants, les tâches ménagères comme le nettoyage et la tenue du ménage, ou encore la préparation de délicieux repas. Une relation et un ménage ne reposent en aucun cas exclusivement sur des questions d’argent. Comprendre et souligner ces contributions non financières permet aux deux partenaires de se sentir valorisés. 


Votre argent chez N26

N26 vous permet de concilier finances personnelles et communes en toute simplicité. Les sous-comptes Espaces vous permettent de répartir votre argent en fonction d’objectifs spécifiques, voire d’épargner en équipe pour atteindre un objectif commun. Grâce à la fonctionnalité Aperçus, vous organisez vos finances, suivez vos dépenses et fixez vos budgets. Sans oublier les notifications instantanées qui vous permettent de suivre l’activité de votre compte en temps réel, afin que vous puissiez prendre en main votre bien-être financier. Ouvrir un compte N26 ne prend que quelques minutes et n’implique aucune paperasserie fastidieuse. Atteignez vos objectifs et construisez un avenir plus sûr dès aujourd’hui en ouvrant un compte N26.

Par N26

La banque qu'on adore

Articles similaires

Ces articles pourraient vous intéresser
Table avec des fleurs lors d'un mariage.

Comment profiter des mariages sans déconvenue financière ?

Des tenues aux cadeaux en passant par les voyages et les festivités, les mariages ont un coût. Voici comment réduire vos dépenses sans sacrifier votre plaisir.

Une personne avec un chat sur un canapé rose.

Dates en solo, entre amis ou avec son animal : la Saint-Valentin à votre sauce

Quelle que soit votre situation, voici comment célébrer l’amour sous toutes ses formes à l’occasion de la Saint-Valentin.

Un groupe d'amis est assis sur un banc.

Comment démarrer une épargne en groupe

Épargner pour un nouveau projet peut s’avérer difficile, mais se fixer un objectif d’épargne commune permet d’accroître la motivation... et d’y prendre plus de plaisir !