Comment passer un été plus durable ?

Si vous cherchez à réduire votre empreinte carbone cette année, votre démarche n’est pas isolée.

Temps de lecture: 7 min

Si vous cherchez à réduire votre empreinte carbone cette année, votre démarche n’est pas isolée. Que ce soit en réduisant la taille de nos logements ou en réfrénant nos envies de consommation, nous sommes nombreux à vouloir adopter un mode de vie plus durable, petit à petit. 

Bienvenue en été, saison des voyages, des nouvelles tendances et des envies de fraîcheur. Même si nous mettons le paquet, cette saison est souvent marquée par la mise entre parenthèses de nos objectifs de développement durable au profit des vols de courte distance et des incontournables tenues estivales. Il existe toutefois de nombreux moyens pour passer un été durable tout en profitant pleinement de la vie. Voici comment. 

Arrêtez la clim

Face aux vagues de chaleur à répétition, les climatiseurs sont de plus en plus populaires en Europe pour survivre aux températures estivales. Les climatiseurs consomment toutefois plus d’électricité que les autres appareils électroménagers. Ils émettent par conséquent des gaz à effet de serre nocifs qui, à leur tour, aggravent le réchauffement climatique. Alors, que faire pour se rafraîchir au plus chaud de l’été ? Voilà qui risque de vous surprendre : il existe plusieurs solutions maison pour protéger votre habitation et vous-même de la chaleur. Si vos rideaux sont épais, laissez-les fermés la journée pour bloquer les rayons du soleil, puis ouvrez les fenêtres la nuit pour faire entrer de l’air frais. Pour réguler votre température corporelle, prenez des douches froides le matin et le soir, ou appliquez un gant de toilette humide sur vos poignets et votre nuque. Allez vous baigner dès que possible et hydratez-vous fréquemment. 

Voyagez en train

Rien de tel que le train pour partir à la découverte du vieux continent cet été. Les statistiques indiquent que les déplacements en voiture sont responsables de plus de 70 % des émissions totales de gaz à effet de serre liées aux transports, tandis que les voyages en avion en représentent environ 13 %. Le transport ferroviaire, quant à lui, ne génère que 0,4 % de ces émissions. Comme ils fonctionnent principalement à l’électricité, les trains sont nettement plus durables. Voyager en train présente également moult autres avantages. Le train est idéal pour profiter d’une vue à couper le souffle tout en évitant le stress des embouteillages et des chantiers routiers. Les gares se trouvent généralement en plein centre-ville et vous évitent donc de vous rendre à l’aéroport. Les wagons sont en outre spacieux, ce qui est idéal pour voyager avec des enfants. 

Privilégiez le circuit court

L’été se prête parfaitement à la découverte des marchés locaux pour faire le plein de produits frais, surtout s’ils proviennent de la région. Que vous soyez en Italie ou en Croatie, où les courgettes, les tomates et les pêches poussent en abondance, ou en Allemagne, où les asperges et les fraises de Beelitz ravissent les foules, chaque région d’Europe ou presque recèle son lot de spécialités locales. Les produits locaux sont plus savoureux et plus respectueux de l’environnement. Le transport de denrées alimentaires d’un pays à l’autre — ou d’un continent à l’autre — augmente les émissions de gaz à effet de serre et prive les aliments d’une partie de leur qualité nutritionnelle. Fuir la grande distribution au profit du circuit court décuple les sens et incite à consommer de manière plus réfléchie. Acheter local permet enfin de réinjecter de l’argent dans sa communauté, de soutenir les agriculteurs de la région, de stimuler la création d’emplois et d’agir en faveur de la biodiversité. 

Limitez l’utilisation du plastique

Le plastique est omniprésent et il nuit gravement à notre planète. Pourquoi ? Tout d’abord, la production et le recyclage de matières plastiques brûlent une quantité astronomique d’électricité et d’énergie fossile, entraînant un réchauffement de la couche d’ozone et de la température de notre planète. Quand le plastique n’est pas recyclé, il est incinéré, ce qui libère des fumées nocives et des gaz à effet de serre dans l’atmosphère. Enfin, les déchets plastiques s’amoncellent dans les décharges et les océans, menaçant la faune et la flore sauvages, ainsi que la biodiversité. Si le tableau semble peu réjouissant, les moyens ne manquent pas pour réduire votre utilisation de plastique cet été. Commencez par limiter votre consommation de plastique à usage unique en optant pour le réutilisable : gourde, tasse à café, sac en tissu ou lunch box. Pour vos ustensiles de cuisine, préférez le bois, le verre ou le bambou au plastique. Au magasin, évitez les emballages plastiques pour les fruits et légumes, les produits laitiers ou les céréales, et favorisez les produits en vrac. Enfin, pour les jouets de vos enfants ou les boîtes de rangement, réemployez ou donnez tous les objets en plastique dont vous disposez. Vous contribuerez ainsi à la protection de l’environnement tout en aidant d’autres personnes. 

Les friperies : nouvelle tendance estivale 

Tout le monde aime se montrer sous son meilleur jour en été, mais être au top des tendances coûte parfois bien cher. D’après les Nations unies, l’industrie de la mode éphémère — où les vêtements sont produits à bas coûts et à grande échelle, peu ou pas portés, puis jetés dans la foulée — est responsable de 2 à 8 % des émissions mondiales de CO2 et est la deuxième industrie la plus consommatrice en eau. Les vêtements produits en masse sont souvent fabriqués à partir de tissus synthétiques qui contaminent les océans et l’eau potable avec des particules de plastique. La bonne nouvelle ? En achetant d’occasion, vous pourrez dénicher de superbes vêtements neufs pour compléter votre garde-robe d’été. Rendez-vous au marché aux puces le plus proche, échangez vos vêtements entre proches ou achetez des articles de seconde main sur Internet. Vous trouverez très certainement des vêtements de meilleure qualité à moindre prix. Qui plus est, vous pourrez épater la galerie en présentant vos dernières trouvailles. 

Plantez des fleurs

Si vous rêviez de vous initier à l’art du jardinage, bonne nouvelle : planter des fleurs est aussi bénéfique pour l’environnement que pour votre bien-être personnel. Les fleurs jouent un rôle essentiel dans la préservation des sols en réinjectant des nutriments dans la terre, et les animaux sauvages du monde entier prospèrent lorsque fleurissent les bourgeons de leur région. Plus important encore, les pollinisateurs comme les abeilles, les papillons et les colibris se délectent du nectar des fleurs. Ces merveilles ailées pollinisent 80 % des cultures mondiales, assurant ainsi la qualité et la pérennité de notre alimentation, de nos sols et de notre air. Autre bonne nouvelle : nul besoin de posséder des hectares de terrain pour créer son propre jardin ! Aménagez un petit jardin dans votre arrière-cour ou garnissez une jardinière de fleurs de votre région. Vous faciliterez le travail des pollinisateurs et embellirez le paysage. 

Faites attention au gaspillage alimentaire

Saviez-vous que 17 % de la production alimentaire mondiale finissent à la poubelle ? Tomates trop mûres ou fromage avarié, nous avons pris l’habitude de jeter une quantité embarrassante de nourriture, à en faire déborder les décharges ; surtout en été, lorsque la chaleur accélère le mûrissement des aliments. Pourtant, la situation n’est pas irrémédiable ! Tout d’abord, de nombreuses méthodes originales permettent d’utiliser des aliments quelque peu estropiés ; une dose de créativité suffit ! Par exemple, les pommes ou les tomates abîmées sont parfaites pour les sauces ou les soupes, tandis que les baies et les fruits peuvent servir à confectionner des gâteaux ou des tartes. La plupart des légumes et des viandes peuvent généralement être hachés et congelés pour être utilisés à une date ultérieure. Si votre lait a tourné, servez-vous-en pour faire des crêpes au lieu de le jeter dans l’évier. Si vous préférez ne pas manger des produits presque périmés, mais que vous pensez que quelqu’un d’autre le pourrait, renseignez-vous sur les services de collecte alimentaire de votre quartier. Oh, et saviez-vous que le compostage permet de réduire considérablement la quantité de nourriture qui finit dans les décharges ? Que vous possédiez ou non un jardin, vous pouvez jeter vos coquilles d’œufs et vos épluchures de carottes dans le bac à compost pour favoriser une culture durable des sols. 


Votre été avec N26

Les joies de l’été ne doivent pas forcément faire exploser votre budget, et les dépenses indésirables non plus ! Avec un compte Standard, vous avez accès à des services bancaires gratuits 24 heures sur 24 et 7 jours sur 7, directement depuis votre smartphone. Effectuez des paiements sans frais dans toute l’Europe lorsque vous voyagez et épargnez-vous la paperasse, ainsi que les files d’attente devant les guichets de votre banque lorsque le soleil brille de tous ses feux. Et si vous voulez avoir accès à encore plus de services, souscrivez à un compte premium Smart, You ou Metal. Vous aurez jusqu’à 10 sous-comptes Espace, où stocker de l’argent pour financer vos péripéties estivales. Utilisez les arrondis ou les règles automatiques pour mettre encore plus d’argent de côté et gardez un œil sur vos dépenses grâce à Gestion. Envie de bénéficier de services bancaires plus intelligents ? Comparez les tarifs et inscrivez-vous en seulement quelques minutes.

Articles similaires au sujet

Par N26

La banque qu'on adore

Articles similaires

Ces articles pourraient vous intéresser

Les femmes et les finances : réduire les inégalités

L'éducation financière est essentielle pour les femmes. Beaucoup manquent des connaissances nécessaires. Explorons les raisons et solutions pour réduire l'écart financier entre les genres.

Un arbre à l'intérieur d'un bâtiment.

Les dessous de l’investissement durable

L’investissement durable connaît aujourd’hui une immense popularité, mais de quoi s’agit-il au juste ? Avant tout placement, assurez-vous que votre argent produise l’effet maximal escompté.

Sagittaire : votre horoscope financier

Optimistes, les Sagittaires explorent le monde à leur façon. Découvrez l'impact de ces traits sur leurs finances dans cet article.