Illustration de Bitcoin.

Qu’est-ce que le bitcoin et comment ça marche ?

Le bitcoin est un cyberjeton pouvant s’échanger en peer-to-peer via un réseau de paiement numérique. Retour sur la cryptomonnaie par laquelle tout a commencé.

Temps de lecture: 10 min

Les déclarations suivantes ne constituent pas de conseils d'investissement ou tout autre conseil sur les services financiers, les instruments financiers, les produits financiers ou les actifs numériques. Elles sont destinées à fournir des informations générales. Les déclarations suivantes ne constituent pas une offre de conclure un contrat d'achat ou de vente d'instruments financiers et de produits financiers ou une invitation à soumettre une telle offre et à acheter ou vendre un actif numérique. Les cryptomonnaies sont soumises à de fortes fluctuations de valeur. Une baisse de la valeur ou une perte totale sont possibles à tout moment. La perte d'accès aux données et aux mots de passe peut également entraîner une perte complète.


La cryptorévolution est en marche. C’est en tout cas ce qu’on peut penser au vu de la quantité de personnes qui achètent et vendent des cryptomonnaies comme le bitcoin, ou tout simplement échangent sur le sujet. Même s’il existe de nombreuses autres alternatives, le bitcoin fait figure de pionnier et semble tenir son rang parmi les cryptomonnaies les plus populaires et hautement valorisés à l’heure actuelle. Mais qu’est-ce que le bitcoin ? Et comment ça marche ?

Qu’est-ce que le bitcoin ?

Le bitcoin est un type de cryptomonnaie qui peut être envoyé électroniquement par l’intermédiaire d’un réseau de paiement numérique décentralisé. Les bitcoins peuvent être échangés entre individus, et ce, partout dans le monde : en effet, la technologie se voulait initialement un système sécurisé de monnaie et de paiement électronique.

Le bitcoin est basé sur la . Une blockchain s’apparente à un vaste registre numérique qui stocke des informations (comme les transactions) de telle manière à les protéger contre toute modification ou falsification. Cette méthode d’enregistrement est intrinsèquement sécurisée, mais le bitcoin va encore plus loin en s’appuyant sur une blockchain décentralisée, qui dépend d’un réseau peer-to-peer pour vérifier les transactions.

Tout cela peut sembler un peu compliqué au premier abord, mais nous allons tout vous expliquer dans ce guide. La chose la plus importante à retenir est que le bitcoin propose une alternative aux services financiers offerts par les banques traditionnelles et les gouvernements, et que de nombreuses personnes le considèrent comme un pilier de l’avenir de la finance mondiale.

Fort de ce constat, découvrez comment l’histoire du bitcoin a démarré, son fonctionnement et de quelle manière il peut être utilisé dans les transactions du quotidien.

L’histoire du bitcoin en bref

Avant d’être une cryptomonnaie, le bitcoin est surtout un concept. 

En 2008, un inconnu utilisant le pseudonyme de Satoshi Nakamoto a publié un intitulé « bitcoin : un système de paiement électronique pair-à-pair ». Dans ce document, Nakamoto exposait sa vision d’une « version purement pair-à-pair du paiement électronique », qui permettrait aux gens de s’envoyer de l’argent sans passer par un établissement financier tiers comme une banque.

Pourquoi chercher à tout prix à éviter les établissements financiers ? Nakamoto a constaté des « faiblesses inhérentes » dans le modèle fondé sur la confiance qui prévaut dans le secteur financier. Lorsque vous effectuez un achat en ligne, vous comptez sur la fiabilité d’un établissement tiers pour garantir la sécurité et le bon déroulement de votre transaction. Cette dépendance implique des coûts, non seulement de transaction, mais également des coûts relatifs à la fraude et à la médiation liés aux transactions contestées. Et s’il existait une meilleure solution ?

C’est justement l’ambition du bitcoin d’apporter une réponse. Plutôt que de se fier à des tiers de confiance, le bitcoin offre « un système de paiement électronique basé sur la  ». En utilisant un réseau pair-à-pair pour vérifier des transactions horodatées sur une blockchain, le bitcoin donne naissance à un tout nouveau type de monnaie, et crée donc un registre immuable des opérations qui permet de sécuriser totalement les paiements électroniques effectués dans cette monnaie.

Le bitcoin est apparu au début de l’année 2009, marquant le début de la cryptorévolution. Depuis, la valeur du jeton a explosé, atteignant un nouveau sommet à 68 521 USD le 5 novembre 2021. 

Le compte N26 Metal

Découvrez le compte haut de gamme pensé pour votre quotidien et sa carte N26 en métal
Ouvrir mon compte premium (nouvel onglet)

Qui est Satoshi Nakamoto, l’inventeur du bitcoin ?

Nous ne savons toujours pas qui est véritablement le visionnaire à l'origine du bitcoin. Satoshi Nakamoto pourrait même représenter un groupe de personnes, plutôt qu’un individu seul. 

On lui a prêté de nombreuses identités potentielles au fil des ans, mais le mystère reste entier à ce jour. Quelle que soit sa réelle identité, Satoshi Nakamoto aura en tout cas laissé une marque profonde sur le monde la finance, qui pourrait encore s’étendre dans les années à venir.

Comment fonctionne le bitcoin ?

Satoshi Nakamoto a défini la pièce de monnaie électronique (c’est-à-dire, le bitcoin) comme « une chaîne de signatures numériques ». Une formulation certes un peu confuse, mais qui nous permet de mieux comprendre la façon dont le bitcoin fonctionne. 

Lorsque le propriétaire d’un bitcoin le transfère à un futur nouveau propriétaire, les informations sur la transaction sont enregistrées sur la blockchain. Celles-ci comprennent notamment la « clé publique » du bénéficiaire. Les clés publiques fonctionnent de la même manière que les numéros de compte bancaire, en ce sens qu’elles peuvent être partagées avec un tiers pour vérification sans compromettre votre sécurité.

Rien de très compliqué jusque-là, mais il y a un autre problème à résoudre : comment la personne qui paie pour obtenir le cyberjeton peut-elle s’assurer que le propriétaire ne l’a pas déjà dépensé ? Il s’agit là d’un problème unique aux jetons numériques dit problème de la « double dépense ».  

Qu’est-ce que le problème de la double dépense ?

Si vous dépensez un euro dans un magasin, vous ne pouvez pas aller dans une autre enseigne pour y dépenser le même euro. En d’autres termes, on ne peut pas dupliquer la dépense de cet euro. 

Bien que le double paiement ne soit pas un obstacle en ce qui concerne la monnaie fiduciaire traditionnelle, comme l’euro ou le dollar, il pose un problème potentiel au bitcoin et aux autres cryptomonnaies. Celles-ci doivent donc disposer d’un mécanisme particulier pour s’assurer qu’un jeton ne puisse pas être « doublement dépensé ».

Comment le bitcoin résout-il le problème de la double dépense ?

Le bitcoin utilise un réseau décentralisé d’ordinateurs puissants pour vérifier les transactions et valider continuellement la blockchain. Les membres de ce réseau n’ont pas besoin de se faire confiance (ou même de se connaître) et chacun d’eux dispose d’une copie identique du registre public partagé. 

Le fait d’avoir un grand nombre d’exemplaires distribués – par opposition à une seule copie « principale » – élimine non seulement la nécessité d’une autorité centralisée de confiance, mais protège également la blockchain du piratage ou de la double dépense.  

Une fois qu’une transaction initiale est vérifiée par le réseau et ajoutée à la blockchain, elle ne peut pas être modifiée. Un pirate qui tenterait d’altérer ou de changer la blockchain d’une manière ou d’une autre ne ferait que modifier sa propre copie. Celle-ci ne correspondrait pas aux versions stockées sur les autres ordinateurs du réseau, de sorte qu’il n’y aurait pas de consensus majoritaire prouvant sa validité. 

Dans le cas du bitcoin, au moins 51 % des ordinateurs du réseau devraient valider la copie erronée de la blockchain afin qu’elle soit considérée comme valide. En outre, étant donné le coût et la puissance de calcul nécessaires pour influencer autant d’appareils dans un réseau décentralisé, il est extrêmement difficile d’introduire une erreur dans la blockchain. 

Carte virtuelle N26

Profitez d'une carte virtuelle supplémentaire gratuite avec un compte N26 premium.
En savoir plus sur la carte virtuelle
Carte virtuelle indiquée sur un smartphone et une carte de débit derrière.

Qu’est-ce que le minage de bitcoin et comment cela fonctionne ? 

Le minage de bitcoin correspond au processus de validation des transactions. C’est aussi le processus par lequel de nouveaux bitcoins entrent en circulation. Laissez-nous vous expliquer.

Comme nous l’avons vu, l’approche du bitcoin basée sur le consensus nécessite une puissance informatique importante pour fonctionner. Ce modèle de consensus est appelé « preuve de travail » et explique fondamentalement comment les transactions en bitcoin sont vérifiées, mais également la manière dont les nouveaux bitcoins sont créés.

Ce système de « preuve de travail » implique que des mineurs sur le réseau bitcoin doivent résoudre des problèmes mathématiques très complexes pour valider les transactions. En échange, ces mineurs reçoivent les bitcoins nouvellement créés en guise de rémunération. Le fait qu’un nombre aussi élevé d’ordinateurs déploient autant de puissance pour valider les transactions signifie qu’il est quasiment impossible d’obtenir la validation d’une version erronée du registre par au moins 51 % du réseau.

À quoi servent les bitcoins ?

Bien qu’elle ait été conçue à l’origine comme un système de paiement, la technologie a évolué vers de nouveaux usages au fil du temps. En voici quelques exemples :

  • Vous pouvez utiliser des bitcoins pour faire des achats. Des voitures de luxe prestigieuses aux produits d’assurance de la vie quotidienne : vous pouvez utiliser le bitcoin pour acheter toutes sortes de choses. De plus, avec les cartes de débit bitcoin, qui peuvent aussi bien être rechargées en cryptomonnaies qu’effectuer des transactions de la vie quotidienne en monnaie fiduciaire, vous pouvez utiliser le bitcoin partout où le paiement par carte est accepté.
  • Vous pouvez considérer le bitcoin comme une valeur refuge. S’il est bien différent des investissements classiques, le bitcoin est également considéré par beaucoup comme une valeur refuge. Son cours extrêmement volatil révèle toutefois qu’il s’agit d’un actif très risqué, ce qui n’a pas découragé les spéculateurs qui se sont rués sur les jetons, certains le qualifiant d’« or numérique », étant donné que le nombre total de bitcoins est plafonné. 
  • Vous pouvez acheter, vendre et échanger des bitcoins. En raison de leur prix volatil et imprévisible sur le marché ouvert, le bitcoin et les autres cryptomonnaies sont devenus populaires tant auprès des day-traders que des investisseurs. Gardez à l’esprit, cependant, que tout investissement dans les cryptomonnaies comporte des risques importants.

Combien vaut un bitcoin ?

La valeur du bitcoin est dérivée des prix constatés sur le marché ouvert. Elle suit essentiellement les règles de l’offre et de la demande : plus cette dernière est importante, plus la valeur est élevée.

À cela vient s’ajouter l’effet de nouveauté, ce qui fait donc que la valeur du bitcoin fluctue constamment. Contrairement aux monnaies fiduciaires traditionnelles, le bitcoin a connu d’énormes variations de prix ces derniers temps : il a notamment perdu 12 000 USD en un seul week-end au début du mois de décembre 2021. Le plus haut niveau enregistré à ce jour (68 521 USD le 5 novembre 2021) pourrait tout autant devenir un support durable qu’un lointain souvenir de jours meilleurs. À ce stade, personne ne peut émettre de prévisions.

Combien y a-t-il de bitcoins en circulation ?

Le nombre total de bitcoins a été plafonné à 21 millions d’unités par son fondateur. 

Cela dit, le nombre de bitcoins actuellement en circulation évolue constamment et a été estimé à environ 18,86 millions en novembre 2021. Mais les nouveaux jetons créés sans interruption ne font qu’augmenter la masse disponible. 

Quels sont les avantages et les inconvénients du bitcoin ? 

Comme mentionné plus haut, le cours du bitcoin peut varier fortement à la hausse comme à la baisse. Il y a en outre d’autres points à prendre en compte. 

Les avantages du bitcoin

  • Le bitcoin est par nature sécurisé et comporte peu de risques de falsification ou de double dépense, puisque les transactions sont validées par le réseau.
  • Il constitue un vecteur financier hautement transparent, chaque transaction étant enregistrée dans la blockchain et accessible à tous.
  • Le bitcoin offre un potentiel de rendements significatifs en raison de la volatilité élevée du cours, bien que cela s’accompagne d’un risque important.

Inconvénients du bitcoin 

  • La volatilité du bitcoin est peut-être l’un des freins les plus importants à son utilisation, surtout si vous l’envisagez en tant que valeur refuge.
  • Le bitcoin n’est pas encore à même de remplacer les espèces pour les dépenses quotidiennes.
  • En outre, le minage du bitcoin est un processus très énergivore qui nécessite un équipement coûteux, le rendant moins attrayant pour les écologistes et ceux qui se préoccupent du changement climatique.

Que faut-il savoir d’autre sur les cryptomonnaies ? 

Ne vous inquiétez pas si vous êtes encore au point. Il faut souvent un certain temps pour se familiariser avec les concepts financiers sur lesquels reposent les cryptomonnaies, et cet article vise avant tout à vous fournir une vue d’ensemble. Vous trouverez des explications plus complètes dans notre .

La chose la plus importante à retenir est que, comme toute chose, les cryptomonnaies présentent des avantages et des inconvénients. N26 est là pour vous aider à appréhender cet univers en plein essor, afin que vous puissiez prendre des décisions éclairées lorsqu’il s’agit d’acheter et de vendre des cryptoactifs.

Qu’est-ce qu’un mineur de bitcoin ?

Un mineur est un ordinateur à haute performance qui résout des problèmes mathématiques ultra-complexes pour générer des bitcoins.

Qu’est-ce qu’un portefeuille ou wallet bitcoin ?

Les bitcoins sont stockés dans un « portefeuille numérique » ou « portefeuille bitcoin ». À l’image d’un portefeuille classique qui contient des billets et des pièces, le wallet renferme les clés cryptographiques nécessaires pour accéder à tous les bitcoins associés.

Que signifie BTC ?

« BTC » est l’abréviation de bitcoin, la première cryptomonnaie mondiale et la plus dominante en termes de capitalisation boursière. Vous pourrez retrouver ce sigle sur les plateformes d’échange, ainsi que partout où vous pouvez acheter et vendre des cryptomonnaies

Par N26

La banque qui s'adapte à votre quotidien.

Articles similaires

Ces articles pourraient vous intéresser

Les entreprises tricolores ont elles aussi investi le secteur des cryptoactifs. Découvrez dans cet article les 8 projets crypto et crypto monnaies françaises à suivre en 2022.

Avant d’acheter du bitcoin, faites vos recherches sur la cryptomonnaie-phare. Planifiez comment vous allez l’utiliser et n’oubliez pas de tenir compte des impôts si vous prévoyez de vendre à l’avenir.

Un concept émergeant permettant aux participants d’effectuer des transactions financières entre eux. Elle est une alternative aux services financiers traditionnels et gagne rapidement en popularité.