Un public assiste à un spectacle lors d'un festival de musique.

La saison des festivals approche : découvrez comment fixer votre budget

Les festivaliers déboursent souvent bien plus que le simple prix d’un billet.

Temps de lecture: 6 min

L’été est synonyme de journées au bord du lac, de nuits douces et de festivals de musique. Comparé au prix d’un concert individuel, un pass d’un week-end ou d’une journée pour voir plusieurs de vos artistes préférés semble être une bonne affaire. Au-delà du prix du billet, se rendre à un festival entraîne toutefois des dépenses bien souvent plus lourdes que prévu. 

Du lieu où vous logerez au moyen de transport en passant par la nourriture et les boissons, vous trouverez ci-dessous une liste non exhaustive des coûts à inclure dans le budget d’un festival d’été inoubliable.

Le coût variable d’un billet de festival

Qui dit coût d’un festival de musique dit forcément billet d’entrée. Leurs prix dépendent fortement de la programmation, de la popularité de l’événement et de la durée du festival. Par exemple, alors qu’un pass week-end pour Coachella aux États-Unis coûte environ 500 €, un pass VIP avoisine les 990 €. Même son de cloche pour Tomorrowland en Belgique où le prix d’un billet pour le week-end passe de 295 € en prévente à 355 € en tarif normal. Par ailleurs, l’achat d’un pass journalier plutôt que d’un pass week-end reste, dans la plupart des cas, beaucoup plus avantageux et vous permet d’économiser sur l’hébergement, ainsi que sur les repas et les boissons.

Avant tout achat de billet, prenez donc le temps de comparer les prix des différents pass, en tenant compte des réductions pour les préventes, de la tarification différenciée et des suppléments, comme les frais de gestion. Certains festivals proposent également des réductions pour les groupes ou des programmes de bénévolat permettant de recevoir un billet gratuit ou à prix réduit en échange de votre aide sur place. Voilà un excellent moyen d’économiser de l’argent tout en rencontrant d’autres amateurs de musique !

Déterminer le coût de votre hébergement pour le festival

L’hébergement représente une part importante du budget, surtout si le festival s’étend sur plusieurs jours. Certains festivals proposent un camping sur place, voire des options de glamping VIP, tandis que d’autres vous imposent de trouver votre propre hébergement à l’extérieur. Chaque formule coûte plus ou moins cher ; un coût à prendre en compte avant de réserver son billet.

Camping

Les festivals proposent généralement un espace adapté au camping où les participants peuvent planter leur tente. Cette option peut être économique, car vous évitez de débourser de l’argent pour un logement à proximité du festival. Pensez toutefois à inclure dans votre budget certaines dépenses supplémentaires comme la location de tentes, les sacs de couchage et les matelas, sans oublier une bonne paire de bouchons d’oreille si vous avez le sommeil léger ! Comme ces achats supplémentaires peuvent facilement faire grimper la note, mieux vaut demander à des amis ou à des membres de la famille de vous prêter le matériel de camping dont vous avez besoin. 

Glamping 

Abréviation de « glamorous camping », le glamping propose une expérience de camping plus luxueuse aux festivaliers soucieux de leur confort. Un pass glamping pour un festival inclut généralement une tente déjà montée ou un bâtiment provisoire équipé de lits, de prises de courant, de salles de bain privées et parfois même de petits plus, comme un service de petits-déjeuners. Les tarifs du glamping sont toutefois nettement plus élevés que ceux du camping traditionnel. Les billets varient de quelques centaines à plus de mille euros par personne, en fonction du festival et du standing de l’hébergement proposé.

Camping-cars et fourgons aménagés 

La plupart des festivals proposent sur place des zones réservées aux camping-cars et aux fourgons aménagés. Les emplacements réservés aux camping-cars, comprenant un accès à l’eau et à l’électricité, coûtent généralement un peu plus cher que les emplacements de camping classiques, mais certains festivals demandent aux participants de prévoir leur propre matériel ou d’utiliser les sanitaires du festival. Pourtant, séjourner dans un camping-car ou un fourgon aménagé comporte un avantage considérable : c’est un espace confortable et familier où vous pouvez vous isoler quelques instants de la fièvre du festival. 

Les prix varieront toutefois si vous louez un véhicule pour le week-end ou si vous apportez le vôtre. La location d’un camping-car sur une courte période coûte de quelques centaines à quelques milliers d’euros, en fonction du type de véhicule et de la durée de la location.

Hébergement hors site 

Tous les festivals ne disposent pas de terrains de camping et certains festivaliers préfèrent loger à l’extérieur pour rompre avec l’agitation du festival. Les prix des hébergements hors site varient considérablement en fonction de la distance par rapport au site du festival, de l’endroit où se déroule le festival et du type de logement. Si les campings des environs représentent sans doute l’option la moins chère, les prix des auberges de jeunesse, des hôtels et des Airbnb dépendent de l’espace et du standing que vous recherchez.

Se rendre sur place : le coût du transport

Le coût du transport peut amputer considérablement le budget des festivaliers, surtout si le trajet à parcourir est long. Si le festival est accessible en voiture, envisagez le covoiturage avec des amis ou des connaissances pour réduire le coût du carburant et du parking. Les applications de covoiturage s’avèrent également très utiles pour partager les frais de transport avec d’autres festivaliers. 

Si le festival est accessible en transports en commun, pensez à jeter un coup d’œil aux prix des trajets en train et en bus. Certains festivals proposent également leur propre service de transport, notamment avec des navettes régulières au départ de certains lieux de rendez-vous. Ces navettes circulent souvent à des horaires fixes et représentent un excellent moyen de se rendre au festival à un prix abordable. Consultez le site officiel du festival ou prenez contact avec les organisateurs pour en savoir plus sur les horaires, les itinéraires et les tarifs des navettes.

Économiser sur la nourriture et les boissons

Avant de vous rendre au festival, pensez à fixer un budget pour la nourriture et les boissons. La plupart des festivals comptent toute une série de food trucks, de stands éphémères et d’autres échoppes, mais leurs prix sont souvent élevés. Pour éviter de trop dépenser, consultez le site web du festival ou les réseaux sociaux au préalable pour en savoir plus sur les possibilités de restauration et les tarifs pratiqués. Estimez ensuite vos dépenses quotidiennes et multipliez-les par le nombre de jours que vous passerez au festival. Vous disposerez ainsi d’un budget indicatif pour la nourriture et les boissons.

Préparer et emporter quelques plats fera également beaucoup de bien à votre budget. Par ailleurs, des en-cas faciles à transporter, comme des sandwiches, des barres de céréales, des fruits secs et des fruits, vous aideront à vaincre les fringales, vous évitant ainsi de vous rabattre sur la nourriture onéreuse proposée au festival. Une dernière chose : s’hydrater est primordial lors d’un festival. Renseignez-vous pour savoir si le festival met à disposition des points d’eau gratuits et si les gourdes sont autorisées sur le site Si tel est le cas, emportez une gourde et veillez à boire suffisamment d’eau ! 


Votre argent chez N26

N26 vous offre des solutions simplifiées et sans stress pour gérer votre argent. Grâce aux Espaces, vous pouvez créer plusieurs sous-comptes d’épargne, respectivement liés à l’un de vos projets, afin d’atteindre plus facilement vos objectifs financiers. Gardez une vue d’ensemble de votre situation financière grâce à des notifications push instantanées chaque fois que de l’argent entre ou sort de votre compte. En outre, vous connaîtrez mieux vos habitudes de dépense grâce à notre fonctionnalité Gestion et vous bénéficierez chaque mois d’un aperçu de votre situation financière grâce à un récapitulatif mensuel. Trouvez le compte qui vous ressemble.

Articles similaires au sujet

Par N26

La banque qu'on adore

Articles similaires

Ces articles pourraient vous intéresser
Un snowboarder sur une montagne regarde vers l'horizon.

Des vacances de rêve aux sports d’hiver sans refroidir vos finances

Dévalez les pentes sans risquer le hors-piste financier !

Une personne avec un chat sur un canapé rose.

Dates en solo, entre amis ou avec son animal : la Saint-Valentin à votre sauce

Quelle que soit votre situation, voici comment célébrer l’amour sous toutes ses formes à l’occasion de la Saint-Valentin.

Une grande roue en été.

Se faire de l’argent de poche cet été

Des emplois saisonniers aux petits boulots, découvrez quelques astuces pour booster votre compte bancaire à la belle saison.