Femme piscine ordi.

Quels pays européens proposent un Visa Digital Nomad ?

Quels pays européens proposent un Visa Digital Nomad ? À quel prix et pour quelle durée ? Découvrez ici toutes les réponses à vos questions !

Temps de lecture: 10 min

Un ordinateur portable, une connexion internet haut débit et une plage déserte comme bureau du jour : depuis longtemps, quelques pionniers ont adopté le nomadisme digital, ce style de vie atypique qui consiste à travailler à distance tout en voyageant. Aujourd’hui, la tendance du travail en ligne est en plein essor. À tel point que de plus en plus de pays proposent des visas spéciaux pour les nomades numériques et rivalisent d’ingéniosité pour inciter ces télétravailleurs très convoités à s’installer (au moins temporairement) sur leur territoire.

Que vous fassiez déjà partie de cette très enviée communauté des digital nomads ou que vous souhaitiez devenir un nomade numérique, découvrez dans cet article la liste des meilleures destinations européennes qui proposent actuellement un Visa Digital Nomad, les coûts à prévoir, ainsi que les exigences de base de chaque pays. Bénéficiez, par ailleurs, de précieux conseils pour choisir votre destination idéale en Europe en tant qu’indépendant nomade. C’est parti !

Top 15 des pays européens qui proposent un Visa Digital Nomad

Vous ressentez le besoin de rompre avec la monotonie du quotidien et d’explorer le monde pendant plus qu’une ou deux semaines de vacances ? Bonne nouvelle : le nomadisme digital a le vent en poupe. De nombreux pays européens ont mis en place des programmes de visas dédiés aux entrepreneurs qui gagnent leur vie en ligne. Parmi les destinations qui figurent dans le top 15 des pays européens proposant un Visa Digital Nomad, l’Estonie, connue pour son programme pionnier de résidence électronique, et le Portugal, célèbre pour sa chaleur et sa convivialité. Tous deux ont créé des voies officielles pour permettre aux nomades numériques de vivre et de travailler sur leur territoire pendant une période prolongée. Depuis 2023, d’autres pays — tant à l’intérieur qu’à l’extérieur de l’Union européenne — les ont rejoints et ont développé des visas spécifiques pour les nomades digitaux  : Croatie, Géorgie, Islande, Allemagne, Norvège, Espagne, Malte, Grèce, Roumanie, Hongrie, Chypre, Italie et Albanie. 

Voici un aperçu des destinations européennes populaires dans lesquelles vous pouvez effectuer une demande de Visa Digital Nomad, ainsi que des coûts et des revenus requis.

Visa Digital Nomad en Albanie

L’Albanie s’est imposée comme une destination populaire et abordable pour les nomades numériques, en particulier pour ceux qui souhaitent sortir des sentiers battus.

Coût du visa : variable

Durée du visa : un an, renouvelable pour une année supplémentaire

Revenu minimum requis : environ 9 500 € par an.

Visa Digital Nomad en Croatie

La Croatie propose un permis de résidence pour digital nomads, qui vous offre la possibilité de vivre et de travailler dans ce magnifique pays des Balkans en tant qu’indépendant.

Coût du visa : à partir de 55 € (hors frais supplémentaires éventuels liés à la demande de visa)

Durée du visa : de six mois à un an

Revenu minimum requis : 2 500 € par mois  

Visa Digital Nomad en Estonie

L’Estonie a été le premier pays européen à proposer un visa officiel pour les nomades numériques. Il en existe deux types : un visa de court séjour (Visa-C) ou un visa de long séjour (Visa-D).

Coût : entre 80 € et 100 € selon le type de visa (hors frais supplémentaires éventuels liés à la demande de visa)

Durée du visa : entre trois et douze mois selon le type de visa

Revenu minimum requis : 35 000 € par an 

Visa Digital Nomad en Allemagne

Le programme allemand de visa pour nomades digitaux a été retardé, bien qu’il y ait une pénurie de travailleurs hautement qualifiés dans de nombreux secteurs d’activité du pays. Une alternative populaire est le « Visum zur Selbständigkeit », qui permet aux ressortissants de pays non membres de l’UE de travailler en Allemagne en tant que freelance pendant trois mois ou plus.

Coût : 75 € (hors frais supplémentaires éventuels liés à la demande de visa)

Durée du visa : à partir de trois mois

Revenu minimum requis : 9 500 € par an

Visa Digital Nomad en Géorgie

La Géorgie est l’un des pays les plus ouverts aux travailleurs à distance (blogueurs itinérants, web développeurs, influenceurs voyage, etc.), autorisant 95 nationalités à y vivre et à y travailler.

Coût : gratuit

Durée du visa : un an

Revenu minimum requis : 1 900 € par mois 

Visa Digital Nomad en Islande

Que diriez-vous de travailler à distance au milieu de chevaux sauvages, de volcans actifs et de beaucoup de neige ? L’Islande a été l’un des premiers pays de l’espace Schengen à introduire un visa de travail à distance spécialement conçu pour ceux qui gagnent leur argent en ligne.

Coût : env. 85 € (hors frais supplémentaires éventuels liés à la demande de visa)

Durée du visa : six mois

Revenu minimum requis : 7 300 € par mois 

Visa Digital Nomad en Norvège

Le visa pour nomades numériques de la Norvège vous permet de vivre et de travailler dans ce pays — mais uniquement au Svalbard, un archipel situé entre la Norvège continentale et le pôle Nord.

Coût : 600 € (hors frais supplémentaires éventuels liés à la demande de visa)

Durée du visa : deux ans (renouvelable)

Revenu minimum requis : 35 500 € par an 

Visa Digital Nomad en Espagne

L’Espagne est le dernier pays à avoir mis en place un programme de visas pour digital nomads, avec une ouverture des demandes début 2023.

Coût : 80 € (hors frais supplémentaires éventuels liés à la demande de visa)

Durée du visa : un an (renouvelable)

Revenu minimum requis : 2 000 € par mois 

Visa Digital Nomad au Portugal

Tant que vous pouvez apporter la preuve d’un revenu indépendant, le visa de séjour temporaire du Portugal est une excellente option pour les autoentrepreneurs qui exercent un métier numérique. 

Coût : environ entre 75 € et 90 € selon le type de visa (hors frais supplémentaires éventuels liés à la demande de visa)

Durée du visa : un an (renouvelable)

Revenu minimum requis : 2 800 € par mois

Visa Digital Nomad à Malte

Malte disposait déjà d’un visa touristique et un visa d’un an pour les séjours plus longs. Désormais, elle est également dotée d’un visa spécialement conçu pour les remote workers.

Coût : 300 € (hors frais supplémentaires éventuels liés à la demande de visa)

Durée du visa : un an (renouvelable)

Revenu minimum requis : 2 700 € par mois

Visa Digital Nomad en Grèce

Le Visa Digital Nomad de la Grèce est connu pour être l’un des plus faciles à demander et à obtenir. De plus, il vous garantit la liberté de voyager dans toute l’Union européenne. Certains nomades numériques peuvent même bénéficier d’une réduction d’impôt de 50 %.

Coût : 75 € (hors frais supplémentaires éventuels liés à la demande de visa)

Durée du visa : un an (renouvelable)

Revenu minimum requis : 3 500 € par mois 

Visa Digital Nomad en Roumanie

Destination populaire pour les travailleurs à distance du monde entier, la Roumanie présente l’avantage d’offrir à ses visiteurs nomades des paysages époustouflants et un coût de la vie abordable.

Coût : non disponible

Durée du visa : un an (renouvelable)

Revenu minimum requis : 3 700 € par mois 

Visa Digital Nomad en Hongrie

Si vous avez moins de 40 ans et que vous n’êtes pas marié, la « White Card » hongroise, lancée en novembre 2021, pourrait être l’option parfaite pour un séjour plus long dans ce pays.

Coût : à partir de 110 € (hors frais supplémentaires éventuels liés à la demande de visa)

Durée du visa : un an (renouvelable)

Revenu minimum requis : 2 000 € par mois

Visa Digital Nomad à Chypre

Le programme chypriote de visas pour digital nomads permet aux ressortissants de pays non membres de l’UE et de l’EEE de vivre et de travailler à Chypre. Mais il y a un hic : seul un nombre limité de visas est délivré chaque année (100 en 2021 et 500 en 2022).

Coût : 70 € (hors frais supplémentaires éventuels liés à la demande de visa)

Durée du visa : un an (renouvelable)

Revenu minimum requis : 35 000 € par an

Visa Digital Nomad en Italie

Le visa italien pour nomades numériques a finalement été adopté en mars 2022. Toutefois, il ne sera disponible que pour les travailleurs hautement qualifiés titulaires d’un master. Il n’a pas encore été officiellement lancé et malheureusement, très peu d’informations existent à ce jour sur ce visa.

Coût : non disponible

Durée du visa : un an

Revenu minimum requis : non disponible

Quels critères pour choisir sa destination en tant que digital nomad?

Partir à la découverte de l’Europe en tant que digital nomad est une expérience trépidante qui séduit un nombre croissant de travailleurs indépendants en quête d’aventure et de liberté géographique. Mais avec un tel choix de pays — tout aussi attrayants les uns que les autres — difficile de savoir où donner de la tête. La solution : prendre la peine de fixer ses priorités avant de sélectionner sa prochaine destination nomade, même si l’on n’y reste pas longtemps. L’objectif : dénicher LE havre de paix européen pour nomades digitaux qui vous permettra de trouver le bon équilibre entre travail, bien-être et loisirs. Voici cinq facteurs à prendre en compte.

1. Coût de la vie et du logement

Selon la catégorie de nomades digitaux qu’ils souhaitent attirer, certains pays européens se targuent de bénéficier d’un coût de la vie et de solutions de logements abordables, tandis que d’autres se différencient par des prestations plus haut de gamme (co-livings luxueux pour influencers ou digital nomads à succès, espaces de co-working design, etc.) — avec, bien entendu, les prix qui vont avec ! Prenez le temps de vous renseigner sur le niveau des loyers sur place, le coût des produits de première nécessité tels que les produits alimentaires ou les transports et les dépenses à prévoir pour vos loisirs (visites culturelles, restaurants, sorties et autres activités). Et n’oubliez pas de vérifier le montant du salaire minimum — mensuel ou annuel — exigé par votre futur pays d’accueil. Choisir une destination adaptée à votre budget vous permettra de maintenir un mode de vie nomade durable et agréable. 

2. Connexion Internet et infrastructures

Il va sans dire qu’une connexion haut débit et un réseau WIFI fiables représentent le b.a. ba du nomadisme digital et du travail à distance. Vous serez surpris de découvrir que les pays européens n’ont malheureusement pas tous le même degré d’avancement technologique en matière de réseaux. Selon toute logique, les centres urbains bénéficient souvent d’une bien meilleure couverture que les zones rurales. Quel que soit le coin de paradis dans lequel vous déciderez de poser vos valises, choisir des lieux dotés d’infrastructures numériques adaptées pour les digital nomads aura un effet positif sur votre productivité et sur votre niveau de stress.

3. Sécurité et sûreté 

Se sentir en sécurité peut être subjectif. Après tout, chaque expérience est différente, et nous avons tous notre manière d’appréhender les risques et les dangers. Néanmoins — et d’autant plus si vous voyagez en solo —, des recherches sur le taux de criminalité local, la stabilité politique et la qualité du système de santé du pays hôte vous aideront à évaluer ce dont vous avez besoin pour vous sentir en sécurité. Pensez également à vérifier les prix de l’assurance maladie — imposée aux nomades numériques par de nombreux pays. Vous aurez ainsi l’esprit tranquille lorsque vous travaillerez et explorerez votre destination d’accueil. 

4. Climat et mode de vie 

De la chaleur méditerranéenne, à l’air vivifiant des pays nordiques, l’Europe offre une variété de climats tout à fait uniques. Vous planifiez de passer vos week-ends à faire du surf, de la randonnée ou du ski ? Vous êtes plutôt « dîner les pieds dans le sable » ? À moins que vous ne préfériez garder votre énergie pour endiabler le dancefloor une fois votre journée de télétravail terminée ? En optant pour une destination adaptée à votre lifestyle, vous disposerez de toutes les cartes en main pour vivre (enfin !) la vie nomade dont vous rêvez.

5. Communautés et réseaux de nomades numériques

La solitude est sans doute l’une des plus grosses hantises des nomades digitaux. Aussi, de nombreux pays européens se sont forgé une réputation de plaques tournantes pour les travailleurs indépendants, autoentrepreneurs et freelancers innovants. L’idée étant de faciliter la création de communautés et de réseaux de nomades numériques, par exemple, par le biais d’événements de networking de plus ou moins grande envergure. Envie de réseauter pour élargir les perspectives de votre activité nomade, rencontrer de nouveaux compagnons de route ou tout simplement faire la fête avec des centaines d’autres remote workers ? Direction le Nomad City Festival, le Freedom Business Summit ou le Bankso Nomad Fest pour ne citer que quelques-unes des conférences pour digital nomads les plus connues.

Digital nomads : simplifiez-vous la vie avec N26 !

Vous cherchez un moyen simple et rapide de gérer votre argent, où que vous soyez ? Les comptes N26 You et N26 Metal vous permettent de retirer de l’argent gratuitement dans tous les distributeurs automatiques de billets à l’étranger, et ce, partout dans le monde. Vous bénéficiez, par ailleurs, d’un ensemble complet d’assurances voyage qui couvre tout, de la perte de bagages aux retards de vol, en passant par les annulations liées à une pandémie, et bien plus encore. Ouvrez dès maintenant votre compte N26 et profitez en exclusivité de toutes nos fonctionnalités intelligentes pour nomades numériques 

Par N26

La banque qu'on adore

Articles similaires

Ces articles pourraient vous intéresser
Une rue typique de Naples.

Travailler en Italie avec un visa digital nomad

Vous rêvez de travailler depuis Rome ou Florence ? Découvrez notre guide sur le nouveau visa digital nomad en Italie : détails et exigences.

illustration d'un pigiste.

Travailler en Espagne avec un visa digital nomad

Vous rêvez de travailler depuis Madrid ou Barcelone ? Depuis juin 2023, l’Espagne possède un nouveau visa digital nomad ! Suivez notre guide pour savoir comment l’obtenir.

Deux personnes qui travaillent sur leurs ordinateurs.

Travailler en Allemagne avec un visa digital nomad

Depuis 2023, l’Allemagne ouvre ses portes aux travailleurs qualifiés hors UE. Découvrez la nouvelle Chancenkarte et le visa allemand pour digital nomads.