Déclaration d’impôt et crypto monnaie : mode d’emploi

Amateur de Bitcoin et autres monnaies numériques, découvrez dans ce guide comment effectuer votre déclaration d’impôts lorsque vous possédez des crypto monnaies.

Temps de lecture: 6 min

Les déclarations suivantes ne constituent pas de conseil fiscal, conseils d'investissement ou tout autre conseil sur les services financiers, les instruments financiers, les produits financiers ou les actifs numériques. Elles sont destinées à fournir des informations générales. Les déclarations suivantes ne constituent pas une offre de conclure un contrat d'achat ou de vente d'instruments financiers et de produits financiers ou une invitation à soumettre une telle offre et à acheter ou vendre un actif numérique. Les crypto monnaies sont soumises à de fortes fluctuations de valeur. Une baisse de la valeur ou une perte totale sont possibles à tout moment. La perte d'accès aux données et aux mots de passe peut également entraîner une perte complète.


Cryptomonnaies : Que doit-on déclarer aux impôts ?

Vous avez récemment investi dans des crypto monnaies et vous vous demandez si vous devez les déclarer au fisc ? Tout d’abord, sachez que le fait de posséder des devises virtuelles (Bitcoin, Ethereum, Litecoin etc.) ne signifie pas que vous devez forcément effectuer une déclaration de ces crypto monnaies.

En réalité, il existe deux cas de figure pour lesquels vous allez devoir informer les impôts de vos activités sur ce nouveau marché financier :

  • Lorsque vous vendez vos crypto monnaies et que vous effectuez une plus-value d’au moins 305€ dans l’année
  • Lorsque vous possédez un compte crypto à l’étranger

Depuis 2019, les crypto monnaies sont considérées comme des actifs numériques. Toute plus-value de cession de crypto monnaie doit donc faire l’objet d’une déclaration dans le cadre de votre déclaration de revenus. De même, vous devez absolument déclarer le ou les compte(s) crypto que vous possédez à l’étranger, comme c’est le cas pour les comptes bancaires domiciliés hors de France.

Dans cet article, N26 vous guide pas à pas pour bien effectuer votre déclaration d’impôts relative aux crypto monnaies.

La crypto décryptée

Obtenez plus d'informations sur la crypto avant de choisir d'investir.

Dans quel cas déclarer ses comptes crypto ?

Un compte de crypto monnaies, aussi appelé wallet crypto, est probablement l’une des premières choses que l’on acquiert lorsque l’on souhaite investir dans les monnaies virtuelles. Un compte crypto permet en effet d’acheter et stocker Bitcoin et autres actifs numériques.

Bien souvent, ces comptes (Kraken, Coinbase, Etoro…) sont basés à l’étranger. D’un point de vue fiscal, ils sont considérés comme des comptes à l’étranger et vous devez donc absolument déclarer vos comptes crypto au fisc. La non-déclaration d’un compte crypto peut entraîner une amende de 1500 € par compte non déclaré. Si vous disposez de comptes sur plusieurs plateformes basées à l’étranger, vous devez donc bien penser à déclarer chacun d’eux.

Veuillez également noter que la déclaration doit être faite chaque année et qu’elle est distincte de celle des comptes bancaires détenus à l’étranger. Si vous détenez un compte N26 (basé en Allemagne) et un compte crypto dans un autre pays, vous devrez donc les déclarer un par un. 

En revanche, si vous avez ouvert un compte sur une plateforme française, comme Coinhouse, vous n’avez aucune déclaration de compte crypto à effectuer.

Le calcul de l’impôt sur les crypto monnaies

Le calcul de l’impôt sur les crypto monnaies dépend de votre statut en tant qu’investisseur. Si vous vendez des monnaies virtuelles dans le cadre de la gestion de votre patrimoine privé, alors vous serez soumis à la flat tax à 30%, aussi appelée Prélèvement forfaitaire unique (PFU). Créé en 2018, cet impôt s’applique aux revenus du capital et vise à alléger la fiscalité de l’épargne, car il inclut l’impôt sur le revenu (12,8%) et les prélèvements sociaux (17,2%).

Pour mieux comprendre, admettons que vous avez acheté 3000 € de Bitcoin et 1000 € d’Ethereum. Vous avez revendu les Bitcoin 5000 € et les Ethereum 500 €. Dans ce cas, vous devrez déclarer la plus-value totale en enlevant la moins-value effectuée sur les ethers à la plus-value effectuée sur les Bitcoin. Vous avez donc effectué 2000 € de bénéfices sur les Bitcoin et 500 € de pertes sur les Ethers, soit 1500 € de plus-value totale. Vous devrez donc payer 30% d’impôts sur 1500 €, soit 450 €.

Si vous êtes un trader professionnel, la plus-value que vous réalisez doit être déclarée en tant que revenu BIC (Bénéfices industriels et commerciaux) en 2022, puis BNC (Bénéfices non commerciaux) à partir de 2023. 

Une nouvelle loi sur l’imposition des crypto monnaies entrera en effet en vigueur en 2023.

Les démarches pour déclarer ses crypto monnaies

En tant qu’investisseur privé, vous avez plusieurs formulaires à remplir afin d’une part de déclarer l’achat et la vente de crypto monnaies, mais aussi la plus-value effectuée. Enfin, vous devrez également remplir un formulaire distinct pour déclarer votre ou vos compte(s) crypto à l’étranger.

Formulaire 1 : indiquer la plus-value totale réalisée

Pour bien déclarer vos crypto monnaies et payer la flat tax, vous devez tout d’abord indiquer la plus-value totale (ou moins-value) réalisée sur l’année dans votre déclaration de revenus. Cela signifie que vous devez reprendre l’ensemble des opérations d’achat et revente de crypto monnaies réalisées dans l’année et calculer quelle plus-value (ou moins-value) vous avez réalisée. Attention, si vous avez acheté ou revendu des crypto dans des devises autres que l’euro, vous devrez convertir la valeur de vos crypto en euro, en utilisant le taux de change en vigueur au moment de la transaction.

Une fois que vous avez le montant, vous devrez cocher la case « Plus-value et gains divers » à l’étape 3 de la déclaration de revenus en ligne. Puis, indiquez dans la case 3AN votre plus-value, ou votre moins-value dans la case 3BN.

Formulaire 2 : déclarer les achats et ventes de crypto

Il ne suffit cependant pas d’indiquer le montant total de vos gains ou pertes réalisés afin de bien déclarer vos crypto monnaies. Vous devrez également justifier ce montant en reportant toutes les opérations de cessions réalisées dans l’année.

Pour cela, vous devez cocher la case « déclaration annexe » à l’étape 3 lors de la déclaration en ligne, puis « Déclaration de plus ou moins-values suite à la cession d’actifs numériques ». Vous aurez ainsi accès au formulaire 2086. Vous devrez y indiquer le nombre de ventes total que vous avez effectués dans l’année. Puis, pour chaque vente, vous devrez détailler la date de la vente, le prix d’acquisition et le prix de cession de vos crypto monnaies. Si vous avez engagé des frais pour l’acquisition de vos cryptos, vous pouvez également les reporter afin d’alléger la plus-value réalisée. Vous devez également indiquer « la valeur globale du portefeuille au moment de la cession ». Ce montant doit être au moins égal à celui du prix de cession.

Attention : vous ne devez pas déclarer les échanges de crypto monnaies, à moins que ces derniers aient fait l’objet d’une soulte (c’est-à-dire d’une compensation financière).

Formulaire 3 : déclarer les plateformes crypto à l’étranger

Enfin, n’oubliez pas de déclarer vos comptes crypto au fisc, même si vous n’avez effectué aucune cession. Pour cela, vous devez là aussi cocher « déclaration annexe » à l’étape 3 de la déclaration de revenus en ligne, puis « Déclaration par un résident d’un compte ouvert, détenu ou clos à l’étranger (compte bancaire ou compte d’actifs numériques) ». Vous aurez ainsi accès au formulaire 3916 et vous pourrez y déclarer l’ensemble des wallet crypto basés à l’étranger que vous avez ouverts. 

Compte N26 Metal

Commandez votre carte en métal et bénéficiez d'un ensemble d'assurances et offres premium
Ouvrir mon compte premium (nouvel onglet)

Gérez votre argent depuis votre smartphone avec N26

Que vous investissiez dans les crypto monnaies en tant que particulier ou professionnel, N26 facilite vos transactions grâce à son application mobile. Vous pouvez en effet y effectuer des virements instantanés, payer sans frais dans toutes les devises et êtes notifié en direct lors d’une transaction. Les comptes premium N26 Smart, N26 You et N26 Metal vous permettent de plus d’épargner en toute facilité grâce aux sous-comptes, sortes de tirelires virtuelles. Découvrez-en plus sur le monde des monnaies virtuelles dans notre rubrique sur les crypto monnaies.

Articles similaires au sujet

Par N26

La banque qui s'adapte à votre quotidien.

Articles similaires

Ces articles pourraient vous intéresser
Une femme écrit sur un bureau.

Impôts en France : guide pour comprendre la fiscalité française

Entre impôts directs et indirects, taxes locales, impôts sur le revenu, taxe foncière… vous êtes perdu dans la jungle fiscale française ? N26 a regroupé dans ce guide les différents types d’impôts.

Une femme travaille dans une voiture avec son ordinateur portable et son smartphone.

Frais professionnels : qu’est-ce que c’est ?

Vous avez entendu parler des frais professionnels, mais vous vous demandez de quoi il s’agit exactement ? Réponses dans notre guide pour tout savoir sur les frais professionnels.

femme en prenant des notes dans un carnet.

Guide : Tout savoir sur le foyer fiscal

Découvrez notre guide sur le foyer fiscal pour tout comprendre sur le calcul de votre taux d’imposition et comment optimiser votre déclaration en fonction de la composition de votre foyer.