Arrondir ses fins de mois.

Complément de revenu : comment arrondir ses fins de mois ?

Envie de mettre du beurre dans les épinards comme le dit l’expression ? Découvrez dans notre article des idées de complément de revenu, ainsi que tout ce que vous devez savoir sur la législation.

Temps de lecture: 6 min

Complément de revenu : à quoi cela sert ?

Un complément de revenu est une source financière permettant de compléter un revenu principal. Étudiants, retraités, entrepreneurs ou salariés peuvent ainsi, grâce à cette manne financière, arrondir leurs fins de mois. Un complément de revenu peut permettre de mettre de l’argent de côté pour :

  • Financer un projet : Vacances, constitution d’une épargne en vue d’, achat d’un véhicule, création d’un business…
  • Améliorer son niveau de vie : les salariés touchant le , les étudiants ou les retraités précaires peuvent ainsi étoffer leur budget sortie, ou tout simplement aller faire les courses sans tout compter à l’euro près !
  • Rembourser ses dettes. Si votre activité principale ne vous permet pas de rembourser des emprunts, alors un complément de revenu peut vous aider à vous remettre à flot.

Mais alors concrètement, comment arrondir ses fins de mois ? Découvrez maintenant les meilleures activités pour compléter ses revenus !

Avoir un petit boulot comme complément de revenu

Classique, mais efficace : les petits boulots et autres jobs d’appoint permettent de gagner de l’argent sans avoir besoin de diplômes spécifiques. Parmi eux, les plus demandés sont : 

  • Le babysitting
  • Le petsitting
  • Les services en tout genre (couture, bricolage, ménage, aide au déménagement, jardinage, réparation informatique)
  • La livraison, si vous possédez un véhicule (via des plateformes comme Uber ou Deliveroo)
  • Les cours particuliers : cela peut aller des matières scolaires en passant par des cours de musique, de dessin, ou de tout autre activité que vous maîtrisez bien
  • Les emplois dans l’hôtellerie et la restauration : serveur, barman, réceptionniste…
  • Répondre à des sondages

À vous de choisir, en fonction de vos propres affinités, vos compétences et du temps dont vous disposez, l’activité qui vous correspond le plus.

Faire des missions en freelance pour compléter ses revenus

Vous possédez une compétence et de l’expérience dans un domaine particulier ? Alors pourquoi ne pas compléter vos revenus en exerçant comme freelance ? À la différence des petits boulots, une ou de consulting nécessite un certain niveau de connaissances et n’est accessible qu’aux personnes formées et expérimentées. Les entreprises peuvent ainsi vous recruter, le temps d’une mission, sur un projet spécifique, sans toutefois vous embaucher sur le long terme. Il peut s’agir d’activités comme :

  • La rédaction web
  • Le community management
  • La gestion de projet
  • La traduction
  • Le graphisme, web design et autres activités de développeur web
  • Le marketing

En plus d’un complément de revenu en ligne, une activité de freelance permet de se créer un portfolio et de trouver ses premiers clients. Un vrai plus lorsque l’on est étudiant ou lorsque l’on veut se lancer à terme à son compte à temps plein.

Pour faire des missions en freelance à côté de son activité principale, le régime de la micro-entreprise est généralement choisi. En 2018, sur 1,39 million de micro-entrepreneurs, . Pour certains, une activité secondaire peut aussi être un moyen de gagner un peu d’argent en exerçant sa passion, sans se mettre de pression quant au chiffre d’affaires. Vente de ses oeuvres d’art, enseignement d’une activité (musique, danse, sport…) : il est parfois possible de tirer des bénéfices de ses hobbies !

Les sous-comptes N26

Des projets ? N26 vous aide à économiser plus facilement avec les sous-comptes Espaces.
Economiser avec un sous compte (nouvel onglet)
Différents espaces N26 pour économiser de l'argent.

Louer ses biens comme complément de revenu

Vous partez en vacances et laissez maison et voiture ? Alors pourquoi ne pas en faire profiter d’autres en votre absence en les louant ? La location de ses propres biens, en plein essor avec le développement de l’économie collaborative, permet ainsi de compléter ses revenus sans se fatiguer. Vous pouvez d’ailleurs « décliner » cela à de nombreux objets, en plus de votre logement ou de votre voiture, comme :

  • Vos outils de bricolage
  • Votre vélo / scooter / moto
  • Votre grenier, votre cave ou tout espace utile pour le stockage
  • Votre matériel : tondeuse, machine à café, skis…

Pour louer votre logement, vous pouvez déposer une annonce sur Airbnb ou LeBonCoin. Pour ce qui est de votre véhicule, il existe aujourd’hui de nombreux sites de covoiturage comme ou . Quant à vos biens, rendez-vous sur des plateformes spécialisées comme .

Vendre des objets pour arrondir ses fins de mois

En plus de faire de la place, vendre ses objets est une source de revenus complémentaire ne nécessitant pas beaucoup de temps ni de compétences. En matière de vente d’objets, sachez que tout (ou presque) est permis. Vous pouvez ainsi vendre :

  • Vos vêtements. Sur Internet, Vinted est la plateforme reine de la revente de vêtements d’occasion.
  • Vos meubles. Outre LeBonCoin, vous pouvez aussi déposer des annonces sur des sites comme
  • Vos livres, CD, DVD, sur des sites comme
  • Toutes sortes d’objets (jouets, accessoires de cuisine, de jardinage, matériel informatique, etc.)

Outre la vente sur Internet, une autre option, plus conviviale, est de louer un emplacement dans un , une brocante, ou même d’organiser chez-vous un vide-dressing ou greniers.

Découvrez plus d’informations sur la .

💡Pour savoir si la vente de vos vieux objets va être une opération rentable, n’oubliez pas de prendre en compte les coûts liés à la revente : frais d’envoi si vous les envoyez par la Poste, frais d’enregistrement pour un stand dans un vide-grenier (comptez entre 10€ et 30€). En outre, certains sites comme E-Bay ou Vide-Dressing appliquent une commission, de même que des frais s’appliquent pour les paiements par Paypal.

Complément de revenu : que dit la législation ?

En fonction du type de revenu secondaire et des bénéfices gagnés, vous devrez les déclarer au fisc et éventuellement payer des impôts, en remplissant le formulaire 2042-C.

Pour les petits boulots cités dans le premier paragraphe (soutien scolaire, bricolage, petsitting…), la location de biens ou de votre logement, vous devrez déclarer les revenus issus de ces activités. Si vos recettes sont inférieures à 72600€, vous pourrez choisir le régime micro BIC, qui est le plus simple et le plus adapté pour les compléments de revenu. Vous devrez payer des impôts sur ces revenus si vos recettes dépassent 305€. Vous serez imposé au barème de l’impôt sur le revenu, sur 50% à 66% de vos recettes.

En revanche, la vente d’objets d’occasion n’est pas soumise à imposition si le montant ne dépasse pas 5000€/an, exception faite de la vente de voiture ou d’électroménager.

Gérez facilement votre budget avec N26

Grâce à notre banque en ligne, la gestion des finances n’a jamais été aussi simple. Que vous optiez pour un compte bancaire gratuit ou un compte bancaire N26 premium, vous pourrez suivre vos transactions en temps réel grâce aux notifications. Les statistiques vous donneront de précieux indices sur vos dépenses, et vous aideront à . Nos options premium vous permettront quant à elles même de mettre de l’argent de côté, grâce aux , sortes de tirelires virtuelles.

Par N26

La banque qui s'adapte à votre quotidien.

Articles similaires

Ces articles pourraient vous intéresser

Qui des Français ou des Allemands sont les plus économes ou dépensiers ? Lisez notre article pour découvrir nos données de 2021 sur les habitudes d’épargne et de dépenses des Européens.

Dans cet article, nous allons vous apprendre comment mettre en place de nouvelles habitudes pour vous aider à atteindre vos objectifs.

Choisir la bonne méthode en fonction de sa personnalité.