Une personne qui marche avec des écouteurs.

Rétrospective Spotify : quand musique et argent s’accordent

Vos titres préférés de 2023 cachent des secrets financiers étonnants.

Temps de lecture: 6 min

Tous les ans au mois de décembre, la Rétrospective Spotify revient sur notre année musicale. Plus qu’une simple playlist, elle reflète les bons et les mauvais moments de notre année. C’est le moment où des millions de personnes à travers le monde se remémorent les musiques qui ont rythmé leur année. Toutefois, tout comme une chanson évoque un moment ou un état d’esprit, nos finances reflètent elles aussi le déroulement de notre année. Découvrez comment la Rétrospective Spotify présente non seulement nos préférences musicales, mais nous invite également à passer en revue notre année financière sous le même prisme introspectif.

Votre playlist financière à la loupe

Véritable plongée au cœur d’une année musicale, la Rétrospective Spotify propose aux auditeur·rice·s du monde entier de se remémorer leur parcours musical de l’année écoulée ; mais pas seulement. Cette rétrospective reflète souvent les hauts et les bas de ces 12 derniers mois, nous rappelant les bons souvenirs et ceux que nous préférons oublier.

À l’instar des chansons, nos habitudes financières sont aussi le reflet d’un chapitre de notre année. Une reconversion professionnelle, la joie d’un nouveau départ ou les difficultés d’un échec sont autant d’éléments qui se répercutent sur nos habitudes de consommation et d’épargne. Chaque année apporte son lot d’enseignements financiers.

Par exemple, la rigueur avec laquelle vous avez épargné pour atteindre un objectif précis vous a-t-elle procuré un sentiment d’accomplissement, ou vous a-t-elle privé de trop de petits moments de joie en cours de route ? Si la Rétrospective Spotify nous donne l’occasion de redécouvrir notre année musicale, elle peut également nous permettre de considérer notre année financière avec le même regard.

Qui écoutons-nous et pourquoi ?

Depuis 2019, Spotify propose une rétrospective inspirée des stories sur les réseaux sociaux. Partager nos goûts musicaux s’apparente désormais à une expérience collective, transformant la musique en une forme de monnaie sociale. Comme le rapporte Vox, P. David Marshall, professeur spécialisé dans les nouveaux médias et la communication à l’université Deakin, parle de « double identité stratégique » dans nos vies numériques. À ses yeux, nos identités numériques sont à la fois le reflet et l’incarnation de notre personne et de celle que nous aspirons à devenir.

Dans cette optique, nous ne nous contentons pas d’interagir passivement avec des algorithmes : nous forgeons activement notre identité numérique en ajustant notre personnalité numérique pour qu’elle corresponde à l’image que nous souhaitons donner de nous-mêmes. Écouter de la musique ne relève aujourd’hui plus d’une expérience strictement privée. Pour certaines personnes, nourrir l’algorithme pour obtenir certains résultats leur dicte leurs choix musicaux.

Une personnalité financière bien pensée

Tout comme nous composons soigneusement nos playlists pour véhiculer une certaine image, nous sommes nombreux·ses à nous forger une personnalité financière sur les réseaux sociaux. Certaines personnes souhaitent passer pour des adeptes des dernières tendances, des marques de luxe, des destinations prisées, et afficher sur les réseaux sociaux les preuves de leur mode de vie aisé. D’autres préfèrent mettre en avant leur sens de la sobriété et se détournent d’un mode de vie extravagant au profit d’une image plus « bobo ». Derrière ces personnalités financières éblouissantes ou divertissantes se cache souvent une image valorisante des personnes plutôt que des situations financières réelles.

La question de savoir si nos choix financiers reflètent réellement nos objectifs ou s’ils servent surtout de faire-valoir à une personnalité mérite d’être posée. Tout comme nous pouvons nous demander si nos playlists Spotify reflètent réellement nos goûts musicaux ou si elles sont le fruit d’une construction identitaire, nous pouvons nous interroger sur nos habitudes de consommation : traduisent-elles réellement nos priorités ou relèvent-elles d’une mise en scène sociale ?

Maîtrise totale : ma banque, je gère

Avec l'outil Gestion N26, vos dépenses sont automatiquement catégorisées pour vous permettre de prendre le contrôle de votre argent
Découvrir
Mains avec des ongles peints à côté d'un téléphone.

Défendez vos péchés mignons

Entre fierté et embarras, la Rétrospective Spotify suscite souvent toute une série de réactions. Si certaines personnes partagent volontiers leur voyage musical, d’autres se crispent face à la bande originale de leur année. Ce schéma s’observe également dans notre vie financière. En repensant aux choix financiers de l’année écoulée, nous mettons souvent le doigt sur des choses que nous préférerions taire.

Pensez à ces achats bizarres ou impulsifs qui vous paraissent aujourd’hui futiles : le NFT de cette tortue en pixel art, les tenues extravagantes de votre animal de compagnie, plus amusantes que pratiques, ou encore cette publicité TikTok accrocheuse qui vous a mené à l’achat d’un produit que vous n’avez pas utilisé. Ce sont les pendants financiers de ces péchés mignons cachés dans nos playlists de la Rétrospective.

Embrasser pleinement le malaise

Assumer ses bizarreries comporte toutefois quelque chose de bénéfique. Tout comme la Rétrospective Spotify célèbre la singularité de nos goûts musicaux, aussi peu conventionnels soient-ils, assumer nos faux pas financiers peut être libérateur. Avouer et partager ces erreurs ne revient pas seulement à révéler nos faiblesses : cette démarche permet d’entamer le dialogue. Vous seriez surpris du nombre de personnes qui ont commis les mêmes maladresses financières que vous.

Ce travail d’acceptation et d’ouverture marque une étape décisive dans l’évolution de notre comportement financier. En assumant et en comprenant nos erreurs antérieures, nous ouvrons la voie à l’apprentissage et à l’épanouissement. Votre prochaine Rétrospective Spotify contiendra sans doute encore quelques titres surprenants, tout comme vos prochaines dépenses pourraient encore renfermer des choix inattendus. En réfléchissant à nos décisions précédentes et en en tirant des enseignements, nous serons toutefois plus à même de faire les meilleurs choix financiers pour l’année à venir.

Les données racontent notre histoire

La Rétrospective Spotify illustre l’art de raconter des histoires à partir de données. Il ne s’agit pas seulement de collecter de grandes quantités de données d’écoute ; il s’agit de transformer ces données en quelque chose de significatif, de personnel et de bien souvent plaisant.

Ces informations dépassent les simples chiffres : elles permettent une meilleure compréhension de nos priorités et de nos préférences. Au même titre que les données de Spotify révèlent un genre musical vers lequel nous avons tendance à converger, l’historique de nos comptes bancaires peut mettre en évidence des schémas financiers jusqu’alors invisibles. Des dépenses de vacances aux sorties entre amis en passant par les soirées cocooning, les outils de catégorisation des dépenses vous permettent de dégager toutes sortes de tendances et de dresser ainsi le portrait de votre personnalité financière au fil du temps.

Ce niveau de compréhension permet une nouvelle approche de la connaissance de notre identité, en révélant des facettes de notre personnalité et de notre comportement que nous ne soupçonnions peut-être pas jusqu’alors. Ces données reflètent nos habitudes, nos préférences et nos tendances, offrant ainsi une meilleure compréhension de notre personnalité et des valeurs qui nous sont chères. Qu’il s’agisse de musique ou d’argent, ces données nous aident à mieux comprendre nos choix et, en fin de compte, à mieux nous comprendre nous-mêmes.

Embrasser sans jugement nos données financières nous permet de décider volontairement de ce que nous voulons inclure dans notre playlist financière de l’année à venir. En prenant des décisions financières qui correspondent aux personnes que nous sommes et à nos objectifs, tout en nous pardonnant les inévitables erreurs financières commises en cours de route, nous nous assurons de passer une année financièrement harmonieuse. 


N26 : ma banque, je gère

N26 vous donne les outils pour gérer votre argent comme vous le souhaitez. Grâce à des fonctionnalités telles que Gestion, vous pouvez obtenir une vue d'ensemble simple et rapide de vos finances pour vous assurer que votre budget est toujours sur la bonne voie. De plus, les notifications push vous aident à suivre l'activité de votre compte en temps réel, ce qui vous permet de toujours savoir où va votre argent. Préparez-vous à reprendre le contrôle de vos dépenses avec un compte N26.

Par N26

La banque qu'on adore

Articles similaires

Ces articles pourraient vous intéresser

Les femmes et les finances : réduire les inégalités

L'éducation financière est essentielle pour les femmes. Beaucoup manquent des connaissances nécessaires. Explorons les raisons et solutions pour réduire l'écart financier entre les genres.

Un arbre à l'intérieur d'un bâtiment.

Les dessous de l’investissement durable

L’investissement durable connaît aujourd’hui une immense popularité, mais de quoi s’agit-il au juste ? Avant tout placement, assurez-vous que votre argent produise l’effet maximal escompté.

Sagittaire : votre horoscope financier

Optimistes, les Sagittaires explorent le monde à leur façon. Découvrez l'impact de ces traits sur leurs finances dans cet article.