Retourner vers les communiqués de presse

La banque mobile N26 et l’association ANDES inaugurent aujourd’hui le 1er Re-distributeur d’argent pour aider la jeunesse en détresse

Cette campagne inédite de donations démarre aujourd’hui et jusqu’au 19 juin, sur le parvis de la Gare Saint Lazare. Elle permettra le financement de nouvelles épiceries solidaires ANDES.

ParisN26, la banque mobile nouvelle génération, et le réseau des épiceries solidaires ANDES (Groupe SOS), lancent ensemble leur campagne de collecte de dons dès aujourd’hui, avec la mise en place du tout premier Re-Distributeur d’argent à Saint Lazare. Un concept unique, qui permet non pas de retirer de l’argent, mais d’en verser directement à l’association ANDES. L’objectif ? Lutter contre la précarité alimentaire des jeunes et permettre ainsi la création de nouvelles épiceries solidaires, partout en France.

La situation précaire des jeunes est l’un des grands enjeux de la réouverture de notre pays après cette année si particulière. Et pour cause : souffrances psychologiques financières et/ou sociales, leur situation s’est considérablement dégradée depuis le début de la crise sanitaire. De nombreuses initiatives ont été menées par les acteurs privés comme publics, et un élan de solidarité continue de souffler sur l’Hexagone. Mais plus encore que d’habitude, le grand public souhaite s’en emparer et devenir acteur de la solidarité entre générations. Seul problème, les Français ont le sentiment de ne pas savoir comment faire concrètement. Si 59 % des Français souhaitent se mobiliser pour venir en aide aux jeunes en situation de précarité, 63 % d’entre eux ne savent pas comment s’engager * .

« Les jeunes et les étudiants font partie des publics les plus fortement affectés par la crise sanitaire et sociale. Fragilisés par le manque de lien social et les incertitudes pour leur avenir, ils font également face à une précarité grandissante, souvent due à la perte d’activités rémunérées et ce sont précisément les dépenses alimentaires qui posent le plus problème aux étudiants mis en difficulté par la crise. !l y a eu un fort élan de générosité depuis plusieurs mois en soutien aux étudiants en difficultés mais il ne faut pas que cela s’essouffle, car les besoins sociaux n’ont jamais été aussi élevés » - Yann Auger, Directeur Général d’ANDES

#LeRedistributeur : une manière moderne de toucher les Français et de dynamiser la collecte de dons, en s’adaptant aux nouveaux usages

PR STUNT FR IMAGE

Mais comment concrétiser ce désir collectif d’engagement ? En dressant ce constat, N26 et ANDES ont parié sur une nouvelle manière de toucher le grand public et faciliter son engagement. Allier l’utile à l’originalité, avec une campagne de mobilisation peu courante : un distributeur inversé. Du 17 au 19 juin, les Franciliens retrouveront ainsi sur le parvis de la gare Saint-Lazare un distributeur d’un genre nouveau. 100 % digital, il permet à chacun - et peu importe sa banque - d’effectuer un don avec sa carte bancaire, au lieu de retirer de l’argent. Ce premier Re-Distributeur enverra directement les fonds récoltés à ANDES. Chaque donateur recevra son reçu fiscal afin de pouvoir défiscaliser son don.

C'est l'idée du format qui permettra à cette campagne de se distinguer. N26 et ANDES opèrent ensemble une première expérience de solidarité, qui se veut avant tout originale pour s’adapter aux nouveaux usages et réunir des fonds au profit de l'ouverture d'épiceries solidaires. Le rôle du "Re-distributeur", bien opposé à ce qui est attendu d'une borne de banque traditionnelle, illustre bien la logique de l'opération. Ou comment prendre le contre-pied des codes de la banque pour servir l’une de ses missions fondamentales : financer ceux qui en ont besoin.... Nul doute que le public saura lui faire honneur.

Après le « café suspendu », place au « compte suspendu » !

Cette campagne de dons lancée à Paris n’est que la première étape d’un partenariat à plus long-terme, puisque N26 prolongera l’initiative sur son application mobile. Ainsi les 2 millions de Français, clients de N26, pourront effectuer directement un don à l'association depuis l’application. Inspiré du concept italien des « cafés suspendus », il s’agira donc d’un sous-compte, sur lequel chaque client pourra transférer de l'argent de manière occasionnelle, ou automatique, avec les arrondis, pour reverser la somme économisée auprès d’ANDES.

« L’inclusion est un choix et une responsabilité. C’est un honneur pour N26 France de pouvoir contribuer, à notre échelle, dans la lutte de la précarité alimentaire des jeunes aux côtés d’ANDES. La jeune génération représente notre avenir et nous ne le savons que trop bien chez N26. S’engager sur ce sujet n’avait de sens qu’au travers d’une action concrète, en offrant une solution simple et clé en main pour aider les Français a se mobiliser et soutenir l’action formidable des épiceries solidaires ANDES, qu’elles mettent en place au quotidien sur le terrain », déclare Jéremie Rosselli, Directeur Général N26 France & BeNeLux.

Le 9 juillet prochain, ANDES et N26 France annonceront officiellement les résultats de cette campagne de dons. Par ailleurs, N26 France s’engage à donner autant de comptes N26 Smart qu’il y aura eu de dons réalisés par les Français entre le 17 juin et le 9 juillet. Dès cet été, ces comptes seront proposés aux étudiants pendant un an et ce, gratuitement, à travers le réseau des épiceries solidaires. Ils seront activables en septembre.



À propos de N26

N26 construit la première banque globale que le monde aime utiliser. Lancée en 2015, elle a été fondée par Valentin Stalf et Maximilian Tayenthal. N26 compte aujourd’hui plus de 7 millions de clients, dans 25 marchés, dont 2 000 000 en France. Plus de 1 500 employés travaillent ensemble depuis 8 villes : Berlin, Barcelone, Madrid, Milan, Paris, Vienne, New York et São Paulo pour réinventer l’expérience bancaire afin de l’adapter aux modes de vie de plus en plus connectés des utilisateurs. Les services de N26 sont disponibles sur Android, iOS et depuis son application web. L’objectif : repenser la banque du 21ème siècle pour la rendre simple, rapide et moderne. Grâce à une licence bancaire européenne, à des technologies de pointe et à l’absence de succursales bancaires, N26 façonne dès aujourd’hui la banque de demain. N26 a levé près de 800 millions d’euros auprès d’investisseurs reconnus comme Insight Venture Partners, GIC, Tencent, Allianz X, Valar Ventures, le fonds de Peter Thiel, Horizons Ventures appartenant à Li Ka-Shing, Earlybird Ventures, Battery Ventures, mais aussi auprès des membres de l’équipe de management de Zalando et Redalpine Ventures. N26 est actuellement présente dans les pays suivants : Allemagne, Autriche, Belgique, Danemark, Espagne, Estonie, Finlande, France, Grèce, Islande, Irlande, Italie, Lettonie, Liechtenstein, Lituanie, Luxembourg, Norvège, Pays-Bas, Pologne, Portugal, Royaume-Uni, Slovaquie, Slovénie, Suède, Suisse et aux Etats-Unis, où elle opère via sa filiale en propriété exclusive, N26 Inc., basée à New-York. Les services bancaires aux Etats-Unis sont proposés par N26 Inc. en partenariat avec Axos® Bank, membre du FDIC.

Site web : n26.com | Twitter : @n26fr | Facebook : facebook.com/n26FR

Contact presse Timothée Lenoir press_france@n26.com